Santé & sécurité

  1. Accueil
  2. Actualités

Actualités

Risques psychosociaux

Travail et bien-être psychologique : pour le meilleur et pour le pire ?

Publié le 28/03/2018 à 07:35 par

Le travail peut-il contribuer au bien-être psychologique ? Quels sont les conditions de travail et les facteurs psychosociaux qui jouent le plus ? Pour quels métiers le travail impacte-t-il le plus le bien-être ? Autant de questions posées lors de l’enquête conditions de travail-risques psychosociaux (CT-RPS) de 2016 dont les résultats viennent d’être publiés par la DARES.

Enquête CT-RPS 2016 : quels facteurs combiner pour aller vers la qualité de vie au travail ?

« Le travail peut influencer la santé physique et psychique, pour le meilleur mais aussi pour le pire ». Suite à la montée des pathologies professionnelles et des risques psychosociaux, et pour mettre en lumière les « potentialités positives du travail pour la santé », de nombreux acteurs se mobilisent depuis plusieurs années sur le thème de la « qualité de vie au travail » (QVT).

Existe-t-il des facteurs à combiner pour y parvenir ? L’enquête nous éclaire sur ce point.

Elle s’intéresse d’abord à la contribution du travail au bien-être individuel, selon les différentes catégories d’actifs en emploi : le score de bien-être tient compte de 9 indices synthétiques dont il ressort un « indicateur global du caractère plus ou moins épanouissant des conditions de travail ».

Dans une deuxième partie, l’objectif est d’apprécier la diversité des situations de travail relativement à la QVT et à la santé mentale, par une approche typologique (par situations de travail).

Enfin, l’étude s’intéresse aux liens entre bien-être psychologique, conditions de travail et comportement électoral : l’abstention et le vote pour l’extrême-droite apparaissent statistiquement associés à une faible autonomie au travail.

Enquête CT-RPS 2016 : focus sur la contribution du travail au bien-être individuel

9 indicateurs ont été pris en compte : pénibilité physique (remplacée par l’exposition au bruit pour les contraintes physiques), temps de travail (difficulté de conciliation vie personnelle–vie professionnelle), intensité, manque d’autonomie, manque de soutien social, manque de reconnaissance, demande émotionnelle, insécurité et conflits éthiques.

Pour plus du tiers des actifs en emploi, le travail favorise le développement des capacités et du bien-être. Les plus diplômés et qualifiés ont un travail plus épanouissant. A noter tout de même que des professions relativement peu qualifiées et à grande majorité féminine (assistantes maternelles, coiffeurs, employés de maison) figurent parmi les métiers pour lesquels le travail contribue le plus au bien-être.

A l’autre extrême, 1 actif sur 10 environ se trouve dans une situation de travail « très délétère pour son bien-être psychologique », avec un cumul d’expositions (physiques, organisationnelles, psychosociales).

Certaines professions (caissiers, cuisiniers, infirmiers, aides-soignants, ouvriers des industries graphiques ou de la métallurgie, employés de banques) sont surreprésentées dans ces situations préoccupantes qui « appellent sans doute un effort particulier pour les politiques de prévention ».

Les conflits éthiques concernent plus les professions de santé, les cadres de la fonction publique, des banques ou de l’industrie, chargés de mettre en œuvre des innovations organisationnelles ou des politiques commerciales ou de gestions des RH « pas toujours compatibles avec leur éthique personnelle ou professionnelle ».

L’insécurité socio-économique touche quant à elle majoritairement les ouvriers mais aussi des professionnels des arts et spectacles ou des « patrons de cafés-restaurants ».

Au final, le travail peut-il contribuer au bien-être psychologique ? C’est possible oui, sous conditions !

Favoriser le bien-être de vos salariés nécessite de lutter contre le stress au travail. Pour y parvenir, les Editions Tissot mettent à votre disposition une documentation dédiée aux « Risques Psychosociaux ».


« Travail et bien-être psychologique. L’apport de l’enquête CT-RPS 2016 », DARES, mars 2018

Vous avez une question en droit du travail ? Notre service d'experts peut vous fournir une information réglementaire adaptée par téléphone.

Rendez-vous sur Tissot Assistance Juridique pour obtenir un complément d'information et souscrire à l'offre.