Santé & sécurité

  1. Accueil
  2. Actualités

Actualités

Risques professionnels

Santé au travail dans le secteur agricole

Publié le 13/06/2018 à 07:20 par

A l’occasion de la publication de l’arrêté fixant les modèles d’avis d’aptitude et d’inaptitude des salariés agricoles, nous vous proposons un rappel sur les principaux risques professionnels dans ce secteur d’activité et sur leur prévention : quels métiers et situations d’exposition, quels risques spécifiques, quelles contraintes ?

Secteur agricole : cartographie

L’emploi agricole, qui représentait, en 2016, 1,6 millions de salariés (source MSA), recouvre une grande variété d’activités :

  • tout ce qui relève de l’élevage ou des différents types de culture, dont la filière forestière. La production concentre la majorité des emplois agricoles (source MSA) ;
  • du tertiaire, notamment banques et assurances, représentant le second secteur en termes d’emploi ;
  • des industries de transformation agro-alimentaires, dont abattoirs ;
  • d’autres activités de service telles que paysagisme et centres équestres.

Hors banques et assurances, ce secteur se caractérise par :

  1. Un nombre important de TPE. Ainsi, dans la famille « agriculteurs, éleveurs, sylviculteurs, bûcherons », 3 salariés sur 4 travaillent dans des structures de moins de 10 personnes (source SUMER 2010).
  2. Un volume important de saisonniers lié aux activités de récolte.

Secteur agricole : modèle de fiche de visite de santé

Dans un arrêté du 7 mai 2017, le ministère de l’agriculture et de l’alimentation a publié le modèle pour les fiches de visites médicales : l’attestation de suivi, l’avis d’aptitude, l’avis d’inaptitude et les préconisations individuelles.

Les principales différences avec le modèle pour les salariés du régime général sont :

  • la mention aux groupements d’employeurs. En effet, ce secteur regroupe les trois-quarts de ce type de structure (source : fédération nationale des groupements d’employeurs) ;
  • la référence aux règles de suivi médical (Code rural et de la pêche maritime, articles R. 717-13 à R. 717-27-1), qui est majoritairement assuré par les services de santé au travail de la mutualité sociale agricole (MSA).

Secteur agricole : risques avec surexposition

Selon l’enquête SUMER 2010, les salariés agricoles sont plus exposés que les autres :

  • aux agents biologiques, par le biais de différents types de zoonoses : maladie de Lyme, leptospirose, etc. ;
  • aux contraintes posturales et articulaires, facteur d’apparition de troubles musculo-squelettiques. C’est l’un des axes de prévention prioritaires de la MSA ;
  • aux nuisances thermiques, notamment pour les activités extérieures.
Notez-le
De par les activités qu’il regroupe, le secteur agricole est sensible aux conséquences du changement climatique.

Secteur agricole : des risques spécifiques

Plusieurs risques méritent une attention particulière dans ce domaine.

  1. Les risques liés à l’utilisation de machines, l’une des principales causes d’accidents mortels : happement par un arbre à cardans mal protégé, exposition aux vibrations, renversement, etc. ;
  2. Le risque de chute de hauteur lors de la descente ce véhicule ou à l’occasion du travail sur plateforme en arboriculture, qui représente 4000 accidents du travail par an (soit 10 % des accidents du travail) ;
  3. Le risque chimique qui prend une forme particulière : l’exposition aux produits phytosanitaires, dont certains peuvent être toxiques, cancérigènes ou à l’origine de la maladie de Parkinson (tableau 58 des maladies professionnelles pour le régime agricole). Les conditions d’utilisation de ces produits ne permettent pas les mêmes actions de prévention qu’en laboratoire ou en usine (hotte aspirante, etc.). Les principales mesures sont les précautions au stockage, les équipements de protection lors de la préparation de la bouillie et le nettoyage, l’utilisation d’une cabine filtrante, le port d’une combinaison et d’un équipement de protection respiratoire adapté lors de l’application.

Comment mieux prévenir ?

Les entreprises du secteur peuvent contacter le service prévention de leur caisse de MSA pour un appui sur ces sujets.


Arrêté du 7 mai 2018 modifiant l’arrêté du 20 décembre 2017 fixant le modèle d’avis d’aptitude, d’avis d’inaptitude, d’attestation de suivi individuel de l’état de santé et de proposition de mesures d’aménagement de poste, Jo du 14