Santé & sécurité

  1. Accueil
  2. Actualités

Actualités

Prévention et performance d’entreprise

Publié le par dans Risques professionnels.

La prévention constitue-t-elle un facteur de performance des entreprises ? Pierre Canetto, chargé de mission à l’INRS, nous apporte son éclairage, dans le cadre du lancement d’un projet national - expérimental - conduit sur une période de 4 ans au sein de la branche AT-MP.

Quelle est l’origine de la démarche engagée ?

Pierre Canetto. La question du lien entre prévention et performance a été abordée depuis longtemps sous l’angle économique. Au-delà des études menées par l’INRS (par exemple sur le coût du stress professionnel en 2007 avec Arts et Métiers Paritech), les travaux de nos partenaires institutionnels nous ont interpelés. L’AISS (Association internationale de Sécurité sociale) a ainsi calculé en 2011 le rendement de la prévention (ratio coût-bénéfices de l’investissement dans la sécurité et la santé en entreprise : pour 1 € investi, un retour potentiel sur investissement de 2,20 €). Une étude de l’OPPBTP a également montré que pour 100 € engagés dans une action de prévention, les gains économiques sont de 234 €. Nous avons souhaité analyser les ressorts mis en évidence par ces travaux.

Qu’est-il ressorti de cette analyse ?

P.C. Ces études permettent de parler aux entreprises dans un langage qui leur est accessible. Elles démontrent qu’en investissant dans la prévention, on limite les coûts directs (indemnisation des victimes) mais aussi indirects (retards, désorganisation, absentéisme, etc.) liés à un accident du travail par exemple. Ces approches, économiques, recouvrent en fait des réalités différentes et peuvent ne pas être immédiatement transposables aux TPE-PME. Nous avons souhaité structurer les apports autour de modes de réflexion partant d’une idée convergente : le lien entre performance et prévention.

Quel est l’objectif aujourd’hui ?

P.C. Nous engageons un travail d’expérimentation, au sein de la branche AT-MP, sur 4 ans basé sur cette conviction et tenant compte de 2 éléments qui concourent de manière pérenne à cette approche :

  • impliquer les salariés eux-mêmes ;
  • partir du travail réel, plutôt que du travail prescrit.

Nous souhaitons nous baser sur des expériences comme le projet ELENCE, en Auvergne-Rhône-Alpes, et replacer l’humain au cœur de la réflexion menée. Les entreprises sont déjà bien conscientes, même les plus petites, qu’impliquer le salarié a un impact direct sur sa motivation, sa valorisation et donc, sur l’absentéisme par exemple. Les évolutions des entreprises d’aujourd’hui reposent sur cette nécessité d’impliquer l’humain. Mais les entreprises ne savent pas forcément comment faire concrètement.

Notre objectif est donc, une fois clarifiées les différentes approches des rapports entre prévention et performance, de proposer un retour sur expérience et de construire une méthodologie pouvant être proposée aux entreprises.

Concrètement, des expériences vont être menées pendant 4 ans ?

P.C. Oui, certaines entreprises vont être identifiées comme engagées dans des démarches d’amélioration de leur performance. Nous allons donc faire le lien avec la prévention, identifier les acteurs en entreprises et les expériences positives en la matière. A terme, nous espérons pouvoir consolider les données issues de ce travail pour proposer une méthodologie permettant à l’entreprise de s’engager dans la prévention en visant une performance durable.

« Performance durable », faites-vous le lien avec la RSE (responsabilité sociétale des entreprises) ?

P.C. Oui en partie. Les notions d’image de l’entreprise, de traitement des risques avec plusieurs parties prenantes (dont les salariés), de climat social et de qualité de vie au travail sont abordées ici. Nous souhaitons mettre en exergue les leviers qui permettent d’agir sur ces questions. Il s’agit d’objectiver la conviction du lien entre performance et prévention, en mettant l’humain au cœur de cette approche porteuse d’une vision d’avenir.

Les Editions TISSOT remercient Pierre CANETTO pour son aimable contribution.

Notez-le
Un panorama des différentes approches a été publié par l’INRS en juillet 2018.

Complémentaire, le dossier de la revue Hygiène et sécurité du travail illustre ces concepts avec des exemples d'actions.

Dossier sur la prévention et performance d’entreprise