Santé & sécurité

  1. Accueil
  2. Actualités

Actualités

Article ancien - Il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

Maintien dans l’emploi : un travail d’équipe sinon rien

Publié le par dans Inaptitude professionnelle.

Malgré les nombreuses évolutions réglementaires depuis fin 2011 sur la pénibilité au travail, les problématiques de santé physique touchant plus particulièrement le dos et les membres supérieurs ne diminuent pas.

Par conséquent, les démarches de maintien dans l’emploi ne cessent d’augmenter pour répondre aux besoins d’une population professionnelle inéluctablement vieillissante et usée.

On constate malheureusement un déséquilibre croissant entre l’offre et la demande. La raison est simple : les restrictions médicales sont souvent très lourdes (pas de manutentions, éviter les gestes répétitifs), les aménagements des postes initiaux sont limités voire impossible à réaliser, et les postes de reclassement adaptés en voie d’extinction.

Aussi, afin de s’assurer un maximum de succès dans une démarche initialement complexe, il est important de rappeler le rôle de l’employeur mais aussi du travailleur.

L’employeur a une obligation de moyens. Il mettra tout en œuvre pour permettre à son personnel de reprendre une activité professionnelle en adéquation avec son état de santé. Il impliquera ses directions ainsi que ses cadres de proximité en leur signifiant que le maintien dans l’emploi est l’affaire de tous et que chacun a un rôle à jouer.

De son côté, le travailleur ne doit pas adopter une position d’attente comme c’est trop souvent le cas.

Il se doit d’entreprendre des recherches d’opportunités si nécessaire au sein d’autres structures, et pour multiplier ses chances de maintien il doit impérativement clarifier ses perspectives et souhaits professionnels : les métiers susceptibles de l’intéresser, les missions qu’il envisagerait de réaliser en lien ou non avec son activité professionnelle initiale même si des remises à niveaux s’avèrent nécessaires.

Ce sont autant d’éléments de réflexion qui faciliteront la démarche entreprise par l’employeur pour assurer un retour à l’emploi.

Pour vous accompagner dans cette démarche, nous vous recommandons l’ouvrage « Réglementation en santé sécurité au travail ».


Circulaire DGT du 28 octobre 2011, décrets n° 2012–134 et n° 2012–136 du 30 janvier 2012 relatifs à la mise en place d’une fiche de prévention, article L. 4121–3–1 du Code du travail