Santé & sécurité

  1. Accueil
  2. Actualités

Actualités

Etes-vous bien dans votre travail ?

Publié le par dans Risques psychosociaux.

Se sentir bien dans son travail et s’y épanouir, c’est essentiel ! Mais votre activité professionnelle vous satisfait-elle ? Etes-vous heureux au travail ? Faites le test !

Voici un test avec lequel nous vous invitons à vous autoévaluer face aux RPS. Ce test pourra être l’occasion de parler avec vos collègues des difficultés que vous rencontrez et des attitudes que vous prenez pour y faire face. Pour chaque affirmation, répondez en ne choisissant qu’une seule réponse : a, b, c ou d.

1. Les relations avec mes collègues, c’est :

a. Un pour tous, tous pour un
b. No problem !
c. Chacun chez soi et les vaches seront bien gardées
d. Mais pourquoi tant de haine ???

2. Avec mes managers c’est :

a. Un seul être vous manque et tout est dépeuplé
b. La vie est un long fleuve tranquille
c. Moins je les vois mieux je me porte
d. Mais… tu travailles ici et tu ne connais pas ton chef ?

3. L’ambiance au travail, c’est :

a. Equipe soudée, tout le monde va dans le même sens
b. Rapidité et concentration extrême
c. Travail désorganisé, pourrait être intéressant
d. Stress permanent

4. Au travail, je suis plutôt :

a. Conciliant(e)
b. Lunatique
c. Désabusé(e)
d. Acerbe

5. Mon emploi du temps, c’est :

a. Charge de travail correcte
b. Sous booké(e)
c. Pas encore débordé(e) mais ça ne va pas tarder
d. Surbooké(e)

6. Je me sens autonome comme si j’étais :

a. A la fac : je me gère
b. En terminale : gestion contrôlée
c. En 6e : apprentissage de l’autonomie
d. En maternelle : besoin de management

7. Pour venir au boulot, je dirais que j’ai les pieds :

a. A l’aise dans mes baskets
b. Serein(e) dans mes mocassins
c. Lourd(e) dans mes bottes
d. A l’étroit, ce ne sont pas mes chaussures…

8. En reconnaissance de mon travail, j’attends :

a. Rien, ma feuille de paie suffit
b. Un bon point de temps en temps
c. Une collection complète de belles images
d. Une belle caisse de champagne millésimé

9. Si mon travail était un jardin, je me dirais :

a. Très bien entretenu, je m’y connais bien en jardinage
b. Avec un peu d’engrais, je ne m’en sors pas trop mal
c. Les fleurs sont belles, mais coté plantes ce n’est pas mon truc
d. Tout est en friche, je n’aime pas le jardinage, je préfère cuisiner

10. Dans 10 ans, je me vois :

a. Pourquoi pas chef
b. Au poste supérieur
c. Je prends les échelons selon mon ancienneté
d. Je serai parti(e) d’ici-là pour évoluer ailleurs

11. Le chocolat est mon antistress. Ma dose par jour c’est :

a. Deux carrés
b. Une barre
c. Une tablette
d. Une fontaine

12. Je me sens en sécurité sur mon lieu de travail comme dans :

a. Un château fort imprenable : tout est contrôlé
b. Une maison en briques : l’essentiel est fait
c. Une cabane en bois : des risques ne sont pas pris en compte
d. Une hutte en paille : je me sens en danger

13. Avec ma hiérarchie, je chante volontiers :

a. « Hello le soleil brille, brille, brille » : tout va bien
b. « Allo maman bobo » : peut mieux faire
c. « Paroles, paroles, paroles » : manque de confiance
d. « Le téléphone pleure » : absence

14. Et nos échanges ressemblent aux sketches de :

 

a. Poiret/Serrault : convivialité et humour : tout va bien
b. Palmade/Laroque : conflictuel mais encore possible
c. Bedos/Robin : acidité et ambigüité : pas facile
d. Raymond/Huguette : impossible, rien à tenter

15. Et moi, je vais comment ?

a. Mon médecin référent ne me reconnaît plus
b. Le contrôle technique me suffit
c. J’ai une carte de fidélité chez mon pharmacien
d. J’ai une chambre réservée à l’année à l’hôpital

Puis faites les comptes !

Si vous obtenez une majorité de « a » : tout va bien ! Rien ne sert de chercher des problèmes là où il n’y en a pas ! Mais est-ce le cas de vos collègues ? Peut-être ont-ils besoin de votre sourire… n’oubliez pas de regarder autour de vous !

Si vous obtenez une majorité de « b » : a priori, vous n’avez pas besoin de tout remettre en cause. Vous avez juste besoin d’un petit coup de fouet pour égayer votre carrière. Essayez peut-être de réfléchir à vos perspectives d’évolution, à de nouveaux projets à entreprendre… Et pour vos collègues ? Il est important de s’entraider et si une personne vous inquiète, une cellule pluridisciplinaire a peut-être été mise en place afin de s’occuper de ces cas individuels éventuels de RPS. N’hésitez pas à contacter l’encadrement, la direction ou les représentants du personnel.

Si vous obtenez une majorité de « c » : Parlez-en autour de vous, contactez le médecin du travail, votre manager ou les représentants du personnel. Il est important de prendre un peu de recul. C’est en cherchant ensemble des solutions que vous pourrez lâcher un peu la pression.

Si vous obtenez une majorité de « d » : Vous devez prendre du recul ! Tournez-vous vers vos collègues, le groupe RPS, le médecin de prévention, l’assistante sociale, les représentants du personnel…N’oubliez pas que ces personnes sont là pour vous aider !

Pour agir pour une meilleure qualité de vie au travail, les Editions Tissot vous conseillent leur documentation « Risques psychosociaux ».