Santé & sécurité

  1. Accueil
  2. Actualités

Actualités

Dans « risques psychosociaux », il y a « sociaux »

Publié le par dans Risques psychosociaux.

Les rapports sociaux sont une composante essentielle à prendre en compte dans la prévention des risques psychosociaux : simultanément facteur de protection ou de risque selon les situations, cet axe fait l’objet de l’une des six synthèses établies par la DARES suite à l’enquête conditions de travail – risques psychosociaux de 2016. Découvrez-en les principaux enseignements.

De l’isolement au sentiment de faire partie d’un collectif

Différentes études mettent en évidence que l’isolement social peut favoriser :

  • une augmentation des maladies cardiovasculaires ;
  • un surrisque de suicide ;
  • de la souffrance psychique ;
  • etc.

A l’inverse, l’intégration dans un collectif et la coopération sont d’importants facteurs de bien-être au travail.

Sur ces sujets, l’enquête met en évidence que :

  • 55 % des salariés déclarent travailler seul souvent ou toujours ;
  • 72 % des travailleurs ont toujours ou souvent le sentiment de faire partie d’une équipe.

Ce dernier ressenti diminue progressivement avec l’âge, passant d’une proportion de 81 % des salariés de 20 à 24 ans à 66 % de ceux de plus de 55 ans.

Un autre élément important est selon Yves Clot, psychologue du travail, la possibilité de la controverse professionnelle. Il est donc intéressant de noter que 79,6 % des travailleurs indiquent aborder collectivement des questions d’organisation, dont 55 % au cours de réunions organisées.

Ambiance de travail : être vigilant aux conflits et aux agressions

Les tensions au travail, les agressions et les comportements hostiles doivent alerter les employeurs. En effet, selon plusieurs études, la violence psychologique est un facteur de risque de troubles dépressifs et anxieux.

Le fait de vivre des tensions internes avec leurs collègues concerne 23 % des travailleurs. Ces tensions sont majoritairement gérées par la direction, soit de manière concertée, soit par un arbitrage.

Les proportions de violences externes sont plus importantes. Ainsi, les salariés notent :

  • pour près de 44 %, des tensions ;
  • pour 15 %, des agressions verbales ;
  • pout 1,7 %, des agressions physiques ou sexuelles.
Attention
Le secteur des activités immobilières concentre plusieurs points d’alerte, avec :
- un sentiment de faire partie d’une équipe de seulement 46 % ;
- de l’isolement, des tensions avec les collègues supérieurs, ainsi que des tensions avec le public et des agressions verbales, physiques ou sexuelles signalées plus souvent que la moyenne.

Rapports sociaux : l’importance du soutien et de l’appui

Le soutien social, dont le soutien managérial, est un important facteur de protection intégré dans les principaux modèles d’analyse des risques psychosociaux.

La possibilité de se faire aider par ses collègues est notée par 80 % des travailleurs, proportion montant à 91 % dans les secteurs « fabrication de matériel de transport » et « information et communication ».

L’attention et l’appui du supérieur sont relativement plus faibles, descendant à 60 % pour les salariés du secteur « agriculture, sylviculture, pêche ».

Rapports sociaux : le rôle phare des managers

En application du septième principe général de prévention (Code du travail, art. L. 4121-2), l’employeur doit « planifier la prévention en y intégrant (…) les relations sociales, (…) les risques liés au harcèlement moral et au harcèlement sexuel (…), ainsi que ceux liés aux agissements sexistes ».

Pour ce faire, les managers, acteurs clés de la qualité de vie au travail, ont en particulier un rôle dans la qualité des rapports sociaux.

Ils peuvent notamment :

  • donner des informations et consignes claires et sincères, ce qui améliore la confiance ;
  • accepter et promouvoir les débats, par exemple en organisant des groupes d’expression (Code du travail, art. L. 2281-1 à L. 2281-11) ;
  • impulser des moments de convivialité ;
  • renforcer le lien avec les salariés en situation de travail isolée ;
  • recadrer les violences, les agissements sexistes et les comportements hostiles ;
  • apporter un soutien technique à leurs équipes ;
  • réguler les conflits en les conciliant ou en ayant recours à un médiateur.

Vous souhaitez identifier, comprendre et prévenir les risques psychosociaux ? Les Editions Tissot vous conseillent leur documentation « Risques psychosociaux ».


Synthèse de la DARES, les rapports sociaux au travail, avril 2019