Santé & sécurité

  1. Accueil
  2. Santé & sécurité
  3. Actualités
  4. ST

Actualités

Risques professionnels

Construction et installation de rayonnages métalliques : quelles mesures de prévention mettre en place ?

Publié le 15/11/2017 à 09:00 par

Les surfaces au sol étant le plus souvent limitées, la solution la plus répandue pour stocker les produits en hauteur consiste à utiliser des rayonnages métalliques pour charges lourdes, appelés aussi « palettiers ». Ce système permet de stocker en hauteur le maximum de matériel et/ou d’équipements de travail mais présente de nombreux risques pour le personnel d’exploitation.

L’importance du cahier des charges

Pour éviter au maximum les risques d’accidents, l’employeur doit intégrer les éléments suivants au cahier des charges et le communiquer au constructeur :

  • les caractéristiques du lieu de stockage et son environnement : fournir les plans du bâtiment concerné, les issues de secours et les servitudes de l’installation (descente des eaux pluviales, réseau d’incendie, etc.) afin de déterminer l’implantation du rayonnage et la géométrie de l’installation ;
  • la définition des chargées destinées à être stockées et les palettes utilisées afin de définir leurs dimensions hors tout, telles que longueur, hauteur, en intégrant les fluctuations dimensionnelles de charges et leur conditionnement qui influent sur les possibilités de les déplacer (la position de leur centre de gravité, leur poids et sa répartition), en respectant la norme NF EN 15512 ;
  • la localisation et rotation des charges ainsi que les cadences d’entrée et sortie pour dimensionner correctement l’installation ;
  • les moyens de manutention utilisés (dimensionnement, résistance), les largeurs d’allées, les hauteurs de stockage et les dispositifs de protection (protection des pieds d’échelle par exemple) ;
  • etc.

Conception et dimensionnement

A partir des exigences du cahier des charges, le constructeur remet à l’utilisateur un dossier technique en français, prenant en compte, entre autres, les données géométriques, la spécification des matériaux et les caractéristiques des différents éléments de structures ainsi que le plan de chargement précisant le positionnement des charges lourdes. Le constructeur doit garantir la résistance mécanique, la rigidité et la stabilité des rayonnages.

Allées de circulation et de service

La circulation des engins de manutention doit respecter les valeurs réglementaires fixées par l’article R. 4227-5 du Code du travail. Les allées de service doivent permettre avant tout le chargement des alvéoles. La largeur de ces allées est fonction du type du chariot utilisé, de sa dimension et de son rayon de braquage. Les allées de circulation des piétons doivent avoir une largeur d’au moins 80 centimètres. Dans la zone de stockage, la circulation des piétons est interdite, celle d’un opérateur est autorisée.

Montage de l’installation

L’installation d’un équipement de stockage doit être réalisée par un personnel qualifié. Il est recommandé qu’elle soit réalisée par le constructeur ou un mandataire qualifié pour assurer une totale sécurité. Il est préconisé de faire procéder à la vérification de l’installation, après son montage et avant sa mise en exploitation, par une personne ou un organisme compétent.

Indications de charge et plaque constructeur

La charge maximale admissible par emplacement et/ou niveau doit être apposée à chaque entrée de rangée. Cette information doit être aisément lisible par un cariste depuis son poste de conduite.

Evacuation

La distance pour accéder à une allée de circulation, de service ou de secours, ne doit pas excéder 20 mètres. Une allée de secours doit être prévue à l’extrémité de chaque allée. La largeur ne doit pas être inférieure à 0,90 mètre et leur hauteur inférieure à 2 mètres.

Modification des rayonnages

Toute modification de la configuration d’une structure de stockage nécessite la vérification de sa nouvelle capacité de charge. Il faut donc soumettre la nouvelle configuration envisagée au constructeur avant la réalisation de tout projet de modification.

D’autres mesures de prévention peuvent être mises en place, telles que l’aménagement des alvéoles, l’éclairage et le stockage.


(Références : Les rayonnages métalliques – ED 771 – Septembre 2017)