Santé & sécurité

  1. Accueil
  2. Actualités

Actualités

Risques professionnels

Changement climatique : quelles conséquences sur les risques professionnels ?

Publié le 23/05/2018 à 08:00 par

Dans son rapport rendu public en avril 2018, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) analyse l’impact du changement climatique pour les conditions de travail. Découvrez-en les principaux enseignements : évolutions du climat en France, conséquences sur les risques professionnels et premières pistes de prévention.

Changement climatique : principales tendances

Le rapport souligne qu’au cours de la deuxième moitié du XXe siècle, le nombre de jours chauds a augmenté en France, en grande partie du fait de l’activité humaine.

Sur la période 2021-2050, le réchauffement climatique et les autres modifications climatiques vont s’accélérer.

Sous réserve de l’influence d’autres facteurs contextuels, l’ANSES identifie trois principales tendances :

  1. une hausse des températures, un peu plus marquée dans le sud-est de la France métropolitaine ;
  2. une modification des écosystèmes faisant évoluer l’environnement biologique et chimique ;
  3. des inondations, avalanches de neige humide, sécheresses estivales et feux de forêt plus fréquents et plus intenses.

Changement climatique : hausse des températures et risques professionnels

La hausse des températures, et surtout les périodes de vagues de chaleur plus nombreuses et plus intenses, vont engendrer :

  • davantage de malaises ou de déshydratations pour les travailleurs en ambiance thermique chaude et un accroissement des risques liés à la charge physique de travail ;
  • une moins bonne récupération nocturne, une baisse de la vigilance et, en conséquence, davantage d’accidents du travail du type chute, heurt, blessure pendant la manutention ou risque routier.

Ces effets seront accrus pour les salariés résidant dans des ilots de chaleur urbains nocturnes.

Changement climatique : risques biologiques et chimiques

L’augmentation de la température moyenne et la modification de la zone de répartition de certains animaux et végétaux peuvent entraîner :

  • un risque allergique accru, par exemple concernant l’exposition aux pollens ou à l’ambroisie ;
  • l’apparition de certaines maladies et une augmentation de la leptospirose (voir notre article : Leptospirose : limitez le risque de transmission !), du chikungunya ou d’autres zoonoses.

Le risque incendie et explosion, ainsi que le risque chimique peuvent également être affectés par ce changement. En effet, les substances chimiques volatiles risquent de s’évaporer davantage.

Changement climatique : davantage d’aléas météorologiques

L’augmentation des inondations, des submersions, des incendies et des sécheresses auront des effets pour les salariés directement concernés.

Ceux employés dans les zones impactées risqueront de voir détruits leurs outils et lieux de travail, voire de se retrouver au chômage. La répétition de ces événements sera également source d’épuisement.

Pour les équipes de secours et les équipes de remise en état des différents réseaux d’eau, d’énergie ou routiers, ces aléas pourront générer fatigue et surrisque d’accident.

Bon à savoir
Les risques psychosociaux risquent également d’être accrus de plusieurs manières :
- davantage d’irritabilité et de tensions au travail, entre autres du fait d’une moins bonne récupération nocturne ;
- des conditions de travail plus difficiles ;
- des modifications d’horaires et un changement dans l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée ;
- une insécurité socio-économique accrue pour les professions menacées par les changements climatiques, notamment dans l’industrie de la pêche et le secteur forestier.

Changement climatique : premières pistes de prévention

Ces projections peuvent être affinées par des études tenant compte de l’ensemble des facteurs.

Cependant, l’ANSES invite les entreprises à déjà intégrer les effets majorants de la chaleur sur les risques professionnels :

  • développer la prévention des risques lié au travail en températures chaudes, par exemple en prévoyant des adaptations dans l’organisation et les conditions de travail ;
  • sensibiliser les salariés aux différents effets ;
  • inclure les conséquences spécifiques dans les fiches de poste.

Pour connaitre toutes vos obligations relatives à la santé des salariés, les Editions Tissot vous conseillent « Réglementation en santé sécurité au travail ».


Rapport Anses « Evaluation des risques induits par le changement climatique sur la santé des travailleurs », janvier 2018