Santé & sécurité

  1. Accueil
  2. Santé & sécurité
  3. Actualités
  4. ST

Actualités

Accident du travail

Accidents du travail et maladies professionnelles : l’essentiel du bilan 2016

Publié le 24/10/2017 par

Les accidents du travail (AT), maladies professionnelles (MP) et/ou les accidents de trajet ont-ils diminué en 2016 ? C’est à cette question que doit répondre, entre autres, le bilan émis par la branche AT-MP de la CNAMTS. Résultats ? Sont annoncées une stabilité du nombre d’AT et d’accidents de trajet et une diminution des MP… Que disent les chiffres exactement ?

Branche AT-MP : les chiffres clés 2016

Accident du travail (AT)

Avec une moyenne de 33,8 accidents du travail pour 1000 salariés en 2016 (contre 120 pour 1000 en 1946 ou 43 pour 1000 en 2002), la sinistralité se stabilise à un niveau « historiquement bas » : Fréquence : - 0,3 %.

Attention, certaines disparités importantes entre secteurs d’activité sont toujours présentes : les activités d’aide et soins à la personne, par exemple, ont un indice de fréquence 3 fois plus élevé que les autres ! Dans l’intérim, la fréquence augmente de 7,8 %.

Et à y regarder de plus près, le nombre d’AT a une nouvelle fois augmenté depuis 2013 : 626 227 cas enregistrés en 2016, contre 625 000 en 2015 et 621 000 en 2014.

Les principales causes d’accidents ? Les manutentions manuelles de charges (53 %), les chutes de hauteur ou de plain-pied (25 %). La première cause de décès reste le risque routier.

Autre enseignement majeur : les lombalgies gagnent du terrain (20 % du nombre d’AT contre 13 % en 2005) et ont même fait l’objet d’un rapport spécifique.

Accident de trajet

Ils sont en hausse de 1,2% en 2016.

Dans ce bilan 2016, les partenaires sociaux qui gèrent la branche AT-MP ont voulu rappeler les conséquences de ces AT et accidents de trajet : 58 millions de journées non travaillées, 233 000 emplois environ ! Cela donne à réfléchir…

Pour sensibiliser les salariés à la question des accidents de trajets, n’hésitez pas à leur offrir les « dépliants accidents de trajet » des Editions Tissot.

Maladies professionnelles (MP)

Le bilan annonce une baisse de 4,3 % des nouvelles maladies professionnelles. Le nombre de MP liées aux troubles musculo-squelettiques (TMS) et à l’amiante diminuent (- 4,1 % et - 9,5 %). Les TMS représentent quand même toujours 87 % des MP.

A l’inverse, les cancers (hors amiante) augmentent, tout comme les MP « hors tableau ».

Les risques psychosociaux par exemple : hausse de 40 % des pathologies psychiques prises en charge => 596 avis favorables prononcés en 2016 contre 422 en 2015, soit une multiplication par 7 du nombre de risques psychosociaux dont les cas ont été reconnus en MP en 5 ans !.

Késako déjà le jargon ?

Indice de fréquence (IF) = (nb des accidents en premier règlement/effectif salarié)
x 1000

Taux de fréquence (TF) = (nb des accidents en premier règlement/heures travaillées)
x 1 000 000

Taux de gravité (TG) = (nb des journées perdues par incapacité temporaire/heures travaillées)
x 1000

Indice de gravité (IG) = (somme des taux d’incapacité permanente/heures travaillées)
x 1 000 000

Des actions de prévention des AT, accidents de trajet et MP

L’une des missions de la branche AT-MP est, justement, d’éviter ces accidents et maladies qui, en plus du drame humain, coûtent chers. Pour cela, la mission « prévention » permet d’agir en amont.

Illustrations dans ce bilan 2016 :

  • 87 % d’entreprises engagées dans le programme de lutte contre les TMS ;
  • programme CMR (produits cancérogènes, mutagènes et reprotoxiques) visant à accompagner les entreprises dans la diminution de l’exposition des salariés aux agents CMR (50 % des 1900 pressings ciblés ont remplacé leur machine au perchloroéthylène par des machines à l’aquanettoyage par exemple) ;
  • 8 nouvelles aides financières simplifiées (AFS) pour aider les TPE-PME ont été lancées en 2016 :
    • TMS Pros Diagnostic et TMS Pros Action,
    • Stop amiante (pour réduire les risques d’expositions à l’amiante),
    • Bâtir + (contre les risques de chutes et de TMS et l’hygiène et la santé sur les chantiers),
    • Garage + sûr (prévention des risques chimiques et des TMS dans les garages de moins de 20 salariés),
    • Stop essuyage (pour les risques de TMS et de coupures liés à l’essuyage dans les cafés, hôtels, restaurants),
    • Transport + sûr (contre les risques d’accidents du travail sur les camions à l’arrêt),
    • Filmeuse + (pour aider les entreprises des secteurs industriels et logistiques à automatiser le poste de filmage des palettes).

4164 aides financières simplifiées accordées en 2016 (contre 2969 en 2015) pour un total de 21,6 M€. La prévention est bien un investissement pour la branche AT-MP.

Des signes positifs, à suivre pour l’avenir.


Rapport annuel 2016 de l’assurance maladie-risques professionnels, septembre 2017

Vous avez une question en droit du travail ? Notre service d'experts peut vous fournir une information réglementaire adaptée par téléphone.

Rendez-vous sur Tissot Assistance Juridique pour obtenir un complément d'information et souscrire à l'offre.