Représentation du personnel

  1. Accueil
  2. Actualités

Actualités

Votre mot-clé : " Elections professionnelles "

Organisation des élections professionnelles

L’employeur doit, tous les 4 ans, organiser les élections professionnelles, qui permettent d’élire à bulletins secrets les délégués du personnel et les membres du comité d’entreprise.

Défaut d’organisation des élections professionnelles

Le non-respect par l’employeur des obligations relatives à l’organisation des élections professionnelles est passible de poursuites pénales pour délit d’entrave.

Comité central d’entreprise : remplacement d’un suppléant impossible sauf en cas d’accord

Publié le par dans Comité d’entreprise.

Le comité central d’entreprise (CCE) est une instance présente dans les entreprises à établissements distincts. Il est informé et consulté sur les mesures ayant un impact global sur l’entreprise, et peut se voir confier par délégation des comités d’établissement tout ou partie des missions en matière d’activités sociales et culturelles. Si les règles concernant le remplacement d’un titulaire absent au CCE sont claires, celles concernant le remplacement d’un élu suppléant ne sont pas limpides.

Elections professionnelles : la délégation de pouvoirs n’est pas nécessairement une limite à l’éligibilité

Publié le par dans Fonctionnement des RP.

Pour pouvoir se présenter aux élections professionnelles de votre entreprise, vous devez avoir la qualité d’électeur et remplir les conditions d’éligibilité. L’acceptation d’une délégation de pouvoirs dans le cadre des missions qui vous sont confiées ne vous empêche pas forcément d’être candidat aux élections professionnelles.

Etablissements distincts : des précisions sur la manière de les délimiter

Publié le par dans Comité social et économique (CSE).

Petit à petit, les règles applicables au nouveau comité social et économique (CSE) sont précisées. Récemment, c’est la manière de déterminer le nombre et le périmètre des établissements distincts qui a fait l’objet d’éclaircissements. Le sujet est important car de cette détermination découle le cadre des élections professionnelles dans l’entreprise et, bien sûr, le nombre de CSE à mettre en place.

Protection du demandeur d’élection : précisions de la Cour de cassation

Publié le par dans Fonctionnement des RP.

Les salariés demandant l’organisation des élections professionnelles au sein de l’entreprise bénéficient du même statut protecteur que les représentants du personnel, pour une durée de 6 mois. Les dispositions protectrices du Code du travail leur sont applicables à condition que leur demande ne soit pas dépourvue de caractère sérieux.

Elections du comité social et économique (CSE) : encore un changement sur les obligations en matière de composition des listes électorales

Publié le par dans Fonctionnement des RP.

La construction des listes se présentant à l’élection du comité social et économique revêt toujours une importance stratégique en vue d’obtenir un maximum de suffrages. Le principe de liberté de constitution des listes offert aux salariés de l’entreprise se heurte de plus en plus à des restrictions juridiques. Illustration avec la question du nombre minimum de candidats par liste.

Précisions portant sur l’invitation des organisations syndicales à négocier le protocole d’accord préélectoral

Publié le par dans Fonctionnement des RP.

L’organisation des élections professionnelles est une étape importante dans la vie de l’entreprise. Ces élections répondent d’un processus précis au cours duquel il est important de respecter chaque étape. La Cour de cassation est venue une fois encore nous apporter un éclairage sur la conduite à tenir.

Litige relatif aux élections professionnelles : l’employeur peut-il fournir des données personnelles aux syndicats ?

Publié le par dans Fonctionnement des RP.

Dans le cadre d’un litige relatif aux élections professionnelles, les syndicats peuvent obtenir certaines informations de l’employeur pour contrôler la liste électorale. Mais ce dernier ne doit pas leur fournir des documents contenant des données personnelles tels que les bulletins de paie entiers, sinon il y a atteinte à la vie privée des salariés.

Vote électronique aux élections professionnelles : un salarié ne peut pas voter à la place d’un autre

Publié le par dans Fonctionnement des RP.

Alors que beaucoup d’entreprises sont en plein processus électoral avec la mise en place du CSE, une décision de justice vient de rappeler que certaines conditions doivent être respectées pour assurer la validité du scrutin électronique. C’est le cas notamment de l’exercice personnel du droit de vote.

Parité chez les élus : précisions sur la règle de l’alternance des candidatures

Publié le par dans Fonctionnement des RP.

Les listes de candidats doivent être composées alternativement de candidatures masculines et féminines. Si une liste ne respecte pas ces dispositions, l’élection de l’élu est annulée. Il n’en est différemment que lorsque la liste respecte la proportion de femmes et d’hommes inscrits sur les listes électorales, et que tous les candidats de la liste ont été élus.

Le défaut d’alternance sur les listes électorales n’entraine pas toujours l’annulation des élections

Publié le par dans Fonctionnement des RP.

Depuis le 1er janvier 2017, la loi Rebsamen impose une représentation équilibrée des femmes et des hommes en fonction de la composition du collège électoral représenté. Si la Cour de cassation a récemment indiqué qu’en cas de pluralité de sièges dans un collège mixte, il n’est pas possible de présenter des candidatures individuelles, elle vient également de clarifier la règle de l’alternance sur les listes électorales.

CSE : des précisions apportées par le ministère du Travail

Publié le par dans Comité social et économique (CSE).

Au 1er janvier 2020, le CSE devra être institué dans toutes les entreprises d’au moins 11 salariés. Devant la complexité des questions pouvant être amenées à se poser, le Gouvernement a récemment publié un dossier reprenant 100 questions-réponses dédiées au CSE.

Comité social et économique 100 questions-réponses

Accords de groupe : à défaut de mention expresse de son périmètre, l’accord ne s’applique pas aux filiales de la société mère

Publié le par dans Négociations collectives.

Une convention ou un accord de groupe doit fixer son champ d’application c’est à dire tout ou partie des entreprises du groupe. Peut-on considérer qu’un accord signé par le DRH groupe faisant référence aux salariés du groupe est un accord de groupe applicable à l’ensemble de ses filiales ? La réponse est non.

Refus de négocier le protocole préélectoral avec un syndicat intéressé : annulation des élections

Publié le par dans Représentation Syndicale.

L’inobservation des formalités d’organisation des élections professionnelles peut, dans certains cas, aboutir à l’annulation automatique des élections. Le refus pour l’employeur de négocier le protocole préélectoral avec une organisation syndicale intéressée en est une illustration.

Rapport accompagner la dynamique du dialogue social : 5 pistes d’amélioration

Publié le par dans Comité social et économique (CSE).

Accompagner le passage des anciennes instances au CSE, promouvoir une véritable culture du dialogue social et valoriser les compétences des représentants du personnel ou des mandataires sociaux… Tels étaient les principaux enjeux auxquels devait répondre un rapport récemment remis à la ministre du Travail. Comment favoriser le dialogue social à l’heure où la réforme du Code du travail fait son entrée dans les entreprises ?

CSE : que dit le projet de loi de ratification des ordonnances ?

Publié le par dans Comité social et économique (CSE).

Calendrier de mise en place du CSE, droit d’alerte, budget, expertises…sont autant de sujets impactés par le projet de loi de ratification des ordonnances. Dans l’attente de la publication de cette loi au Journal officiel et de son entrée en vigueur, notons les modifications qu’elle apporte au comité social et économique.

Le comité social et économique (CSE) : synthèse

Délégué syndical central : la représentativité s’apprécie par rapport à l’ensemble du personnel de l’entreprise

Publié le par dans Représentation Syndicale.

Pour être représentatif et pouvoir désigner un délégué syndical dans l’entreprise, le syndicat en question doit dépasser le seuil d’audience de 10 % des suffrages exprimés au premier tour des élections professionnelles. Ce seuil s’apprécie sur l’ensemble de l’entreprise. Il importe peu que le syndicat n’ait pas présenté des candidats dans tous les établissements de l’entreprise.