Représentation du personnel

  1. Accueil
  2. Actualités

Actualités

Article ancien - Il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

Je défends les souhaits des salariés lors de l’élaboration du plan de formation

Publié le par dans Fonctionnement des RP.

Publi-communiqué – L’employeur vous a communiqué un calendrier des prochaines réunions des représentants du personnel. Plusieurs réunions seront consacrées à la formation professionnelle. Le challenge que nous vous proposons de relever ce mois-ci est d’acquérir les compétences et les techniques permettant d’influer sur l’élaboration du plan de formation de votre entreprise.

La formation professionnelle est un enjeu majeur pour les salariés, il vous appartient de leur rappeler. Les échanges menés sur ce thème vous permettront de définir les priorités d’actions souhaitées par vos collègues. Et ces priorités vous guideront pour influer sur l’employeur avec pour objectif d’aboutir au meilleur plan de formation possible.

Plan de formation et salariés : rappeler leurs droits

La formation professionnelle permet notamment aux salariés d’acquérir de nouvelles compétences pour progresser dans la hiérarchie. Mais elle assure aussi le maintien de l’employabilité du salarié, afin d’assurer la pérennité de sa présence dans l’entreprise. En tant que représentant du personnel, il vous incombe d’informer les salariés de leurs droits à formation et de l’importance d’utiliser au mieux les possibilités offertes. Bilan de compétences, VAE, période de professionnalisation, CIF, futur compte personnel de formation, de nombreux outils existent en faveur de la formation des salariés. La documentation « Les Représentants du Personnel et la Défense des Salariés » vous apporte les éléments principaux pour répondre aux interrogations des salariés sur ces dispositifs. Mais votre rôle consiste aussi à influer auprès de l’employeur pour qu’il mette en place un plan de formation adapté au mieux aux intérêts de ses salariés.

Plan de formation et salariés: faire remonter les demandes

Lorsque vous rassurez les salariés en leur confirmant leur maintien de salaire pendant la formation et que vous leur présentez l’étendue des possibilités offertes, certains vous feront part de leur intérêt pour un thème de formation particulier. D’autant plus que vous leur avez rappelé que l’employeur peut les inscrire d’office dans une formation qu’ils n’ont pas choisie et que leur absence à cette formation peut justifier une rupture de leur contrat de travail. Que faire à partir de ces demandes exprimées par vos collègues ? Afin d’optimiser les droits à la formation, vous devez rechercher si l’action envisagée peut s’inscrire dans le plan de formation de l’entreprise. Le but est de faire prendre en charge par l’employeur tous les coûts et de permettre au salarié de conserver intact ses droits personnels de formation qu’il pourra utiliser une prochaine fois. Vous découvrirez quelles actions entrent dans le champ du plan de formation dans notre documentation « Les Représentants du Personnel et la Défense des Salariés ». Si les demandes des salariés vous semblent éligibles, il vous appartient de les présenter rapidement à votre employeur et de demander leur intégration dans le prochain projet de plan de formation.

Plan de formation et salariés : utiliser les consultations obligatoires pour obtenir gain de cause

La formation fait l’objet de plusieurs échanges entre l’employeur et les représentants du personnel. Les élus du comité d’entreprise sont ainsi amenés à être consultés chaque année sur le bilan du dernier plan de formation, sur le plan en cours et sur le projet pour l’année à venir selon un calendrier précis présenté par la documentation « Les Représentants du Personnel et la Défense des Salariés ». Ils sont aussi consultés sur les orientations à prendre pour la formation dans l’entreprise compte tenu notamment de la visibilité économique. L’employeur doit avant toute demande d’avis transmettre un certain nombre d’informations. C’est le moment de lui communiquer les demandes des salariés et les axes sur lesquels vous souhaitez que les budgets soient orientés.  Avec les nouvelles obligations de l’employeur en matière d’entretien professionnel issues de la loi du 5 mars 2014, vous possédez un nouvel argument pour appuyer la demande des salariés non formés depuis plusieurs années. Car, en cas de refus de l’employeur, cela peut aboutir à une sanction financière à son encontre.

En vous appuyant sur les souhaits du terrain et sur les obligations légales incombant à l’employeur, vous avez toutes les clés pour influer demain sur la politique de formation de l’entreprise. Et veiller au respect de l’égalité des droits entre les salariés.

Grâce à la documentation « Les Représentants du Personnel et la Défense des Salariés », vous êtes prêt à faire face à toutes les questions de vos collègues. Les explications claires sur vos moyens d’action vous permettent de gagner en pouvoir de conviction face à l’employeur dans la défense des souhaits de formation de chacun.

Pour vous aider dans la réussite du challenge de ce mois-ci, nous vous offrons la possibilité de tester gratuitement notre documentation « Les Représentants du Personnel et la Défense des Salariés » pendant 15 jours. Découvrez notamment à cette occasion à travers nos questions/réponses comment apporter la meilleure aide à un salarié souhaitant négocier la rupture de son contrat.