Représentation du personnel

  1. Accueil
  2. Actualités

Actualités

Certification des compétences des représentants du personnel : un guide pratique

Publié le par dans Fonctionnement des RP.

Que vous soyez représentant du personnel élu ou délégué syndical, vous êtes certainement amené, dans le cadre de votre mandat à exercer des missions qui vous permettent de développer des compétences complémentaires de celles requises pour votre poste. Afin de valoriser votre parcours, vous pouvez désormais obtenir une certification sous certaines conditions, récemment expliquées par le ministère du Travail dans un guide.

Certification des compétences des représentants du personnel : 6 domaines différents

Certaines des compétences acquises par les représentants du personnel élus ou les représentants syndicaux peuvent leur permettre d’obtenir un certificat de compétences.

On dénombre ainsi 6 domaines de compétences transférables dénommés certificats de compétences professionnelles (CCP) :

  • encadrement et animation d'équipe ;
  • gestion et traitement de l'information ;
  • assistance dans la prise en charge de projet ;
  • mise en œuvre d'un service de médiation sociale ;
  • prospection et négociation commerciale ;
  • suivi de dossier social d'entreprise.

Pour chacun de ces certificats, un référentiel précise les connaissances et les compétences requises ainsi que les modalités d'évaluation des compétences du candidat.

Notez que certains des CCP acquis peuvent permettre d'obtenir, par équivalence, un ou plusieurs blocs de compétences constitutifs d'autres certifications professionnelles. Par exemple le CCP « Gestion et traitement de l'information » est équivalent au CCP « Gérer le traitement, l'organisation et le partage de l'information » qui est notamment requis pour obtenir le titre professionnel d’assistant de direction.

La demande s’effectue en 2 temps. D’abord le candidat doit obtenir le CCP correspondant aux acquis qu'il souhaite faire reconnaître. Puis il demande une équivalence avec l'un des blocs de compétences existant dans le circuit de la formation professionnelle. Ainsi, la reconnaissance acquise est transférable et reconnue par tout employeur.

Certification des compétences des représentants du personnel : les conditions d’éligibilité

La demande peut être présentée par toute personne ayant exercé un mandat syndical ou de représentation du personnel dans les 5 dernières années. Un justificatif devra être fourni. Il peut s’agir :

  • des autorisations d'absence précisant le volume horaire et la période concernée ;
  • de la décharge d'activité de service ou d'une attestation de l'employeur précisant le volume du crédit d'heures et la période concernée ;
  • de l’attestation d'un membre du bureau de l'organisation syndicale, précisant la fonction, la durée et la nature des activités exercées ;
  • ou du compte-rendu d’entretien professionnel réalisé en fin de mandat syndical avec l’employeur.

Des réunions sont organisées dans chaque région pour informer les candidats sur le déroulement du dispositif.

Les candidats à la certification sont d’abord reçus individuellement par un conseiller en positionnement de l’AFPA. S’ensuivent des ateliers collectifs de préparation avant un examen devant le jury. Chaque candidat doit rédiger un dossier d'environ 12 pages, qu’il devra présenter au jury, le jour de l’examen. Le but est de démontrer par oral qu’il a acquis les compétences requises et qu’il est capable de les transférer dans le métier visé.

Aucun prérequis n’est demandé. Une réelle prise de conscience du temps et du travail personnel nécessaires à la préparation de l’examen est cependant indispensable.


travail-emploi.gouv.fr