Management

  1. Accueil
  2. Actualités

Actualités

Les étapes de l’entretien professionnel

Publié le par dans Formation.

Obligatoire tous les 2 ans suivant l’embauche de vos collaborateurs (à défaut d’un accord collectif d’entreprise ou de branche qui prévoit une autre périodicité), avant et après certaines absences et au bout de 6 ans de présence dans l’entreprise, l’entretien professionnel est souvent conduit, dans les petites entreprises par le chef d’entreprise lui-même. Dans une structure plus importante, il est généralement réalisé par le manager direct du collaborateur (N+1) ou la personne chargée des ressources humaines. Le choix doit être dicté par l’efficacité et l’organisation interne de l’entreprise. Dans tous les cas il est conseillé de procéder par étapes !

… Avant l’entretien professionnel

Réservez la date et l’heure de l’entretien suffisamment tôt pour permettre une bonne préparation de votre part et de celle du collaborateur.

Prévoyez une durée d’entretien d’au moins 1 heure pendant le temps de travail (sans être dérangé).

Communiquez à votre collaborateur un guide sur les objectifs de cet entretien, et remettez-lui un support vierge afin qu’il puisse préparer au mieux ce rendez-vous.

Appuyez-vous sur les informations que vous avez sur les orientations stratégiques de votre entreprise, sa démarche GEPP (gestion des emplois et des parcours professionnels), ses éventuels accords (notamment de mobilité), les fiches de postes de l’entreprise, les différents dispositifs de la formation professionnelle continue, etc.

Remémorez-vous le parcours professionnel de votre collaborateur (CV, fiche de poste) afin d’axer la discussion autour de ses connaissances et compétences acquises, celles peu ou pas utilisées dans le poste actuel et celles à développer, etc.

… pendant l’entretien

L’entretien professionnel n’est pas un entretien d’évaluation. Par conséquent, vous devez afficher une attitude bienveillante, d’écoute active, de questionnement et de conseil. L’idée de cet entretien est d’identifier ou de mettre l’accent sur des compétences en cours d’acquisition, et de discuter sur des souhaits d’évolution.

C’est aussi l’occasion d’aider votre collaborateur à clarifier son projet professionnel, à comprendre les écarts avec son poste actuel et de lui fournir des informations sur les passerelles d’emploi et les actions de développement.

… après l’entretien

Il est important de mettre en place les actions que vous aurez prises au moment de l’entretien (ex. : actions de formation, aider votre collaborateur dans les démarches pour activer son CPA sur le site : https://www.moncompteactivite.gouv.fr/, ou l’aider pour mobiliser son CPF, le tutorat, les évolutions de responsabilités, etc.).

Enfin, n’hésitez pas à communiquer avec vos instances représentatives du personnel et avec l’ensemble des collaborateurs.

Exemple
- nombre d’entretiens professionnels réalisés et ceux refusés par les collaborateurs ;
- pourcentage des actions de formations du plan de développement des compétences consacrées aux entretiens ;
- nombre de mobilité ;
- nombre de validation des acquis de l’expérience obtenue ;
- etc.

Pour en savoir plus sur l’entretien professionnel, téléchargez notre dossier de synthèse.

Les modalités de mise en œuvre de l’entretien professionnel

Vous souhaitez communiquer sur les modalités et les intérêts de l’entretien professionnel avec vos collaborateurs ? Les Éditions TISSOT vous proposent le dépliant « entretien professionnel » simple, court et illustré à leur intention.