Droit du travail & RH

  1. Accueil
  2. Actualités

Actualités

Travaux Publics : un accord pour les CDD et l’intérim !

Publié le par dans Contrat de travail BTP.

Les partenaires sociaux des TP ont décidé d’aménager les règles relatives au délai de carence et au renouvellement des CDD et des contrats de travail temporaire. Ils ont aussi décidé d’encourager l’expérimentation du CDI intérimaire.

CDD et contrats de travail temporaires courts dans les Travaux Publics : modérer leur recours

Un diagnostic relatif à l’emploi dans les TP montre que le CDI est le contrat majoritaire (82 %). Les CDD de courte durée sont marginaux (2 % de l’embauche). En revanche les contrats de travail temporaire de courte durée sont importants.

Pour valoriser les CDI et éviter l’enfermement des salariés dans la précarité, plusieurs mesures viennent d’être adoptées par les partenaires sociaux.

Calcul du délai de carence

En principe, lorsque le CDD ou le contrat de travail temporaire prend fin, il n’est pas possible d’avoir immédiatement recours à un contrat du même type sur le même poste avant l’expiration d’un certain délai. Ce délai d’attente s’appelle le délai de carence.

Une des ordonnances Macron du 22 septembre 2017 a offert la possibilité à une convention collective ou à un accord de branche étendu de modifier les règles relatives à ce délai de carence. L’accord peut ainsi :

  • d’une part, fixer ses modalités de calcul ;
  • d’autre part, prévoir les cas dans lesquels il n’est pas applicable.

La branche TP vient de négocier sur le sujet.

Concernant la durée du délai de carence, en principe la règle légale s’applique. La durée du délai de carence est égale :

  • à la moitié de la durée du contrat si celle-ci est inférieure à 14 jours ;
  • à son tiers si celle-ci est de 14 jours ou plus.

La nouveauté concerne les contrats de plus d’un mois. Pour les rendre plus incitatifs, le délai de carence des CDD et contrats de mission de plus d’un mois est égale à 20 % de leur durée sans pouvoir excéder 10 jours calendaires.

Le délai de carence est décompté en jour calendaires (et non en jour d’ouverture). Lorsqu’il expire un samedi, dimanche ou un jour férié il n’est pas prorogé.

Exceptions à l’application du délai de carence

L’accord reprend tous les cas légaux dans lesquels le délai de carence ne s’applique pas (remplacement d’un salarié, travaux urgents, etc.).
Il ajoute un cas : lorsque 2 CDD ou contrats de mission conclus en cas d’accroissement temporaire d’activité se succèdent, dès lors que le premier contrat a une durée initiale de plus d’un mois.

Renouvellement du contrat

Au lieu de 2 renouvellements, il est admis 4 renouvellements du CDD ou du contrat de mission lorsque la durée initiale du contrat, quel que soit son motif de conclusion, est de plus d’un mois.
2 limites sont toutefois posées :

  • les 4 renouvellements ne s’appliquent pas au CDD à objet défini ni aux CDD conclus pour favoriser le recrutement de certaines catégories de personnes sans emploi ou pour lesquels l’employeur s’est engagé à assurer un complément de formation ;
  • le renouvellement ne doit pas avoir pour effet de porter la durée totale du CDD ou du contrat de mission au-delà des limites légales.

Expérimentation du CDI intérimaire

Les TP vont s’engager à titre expérimental dans la promotion du CDI intérimaire pendant une durée de 3 ans à compter de l’entrée en vigueur de l’accord.

A cette fin, une étude quantitative et qualitative du CDI intérimaire dans le secteur sera effectuée avec l’appui de Prism’emploi. Si les données recensées le permettent, la branche fixera un objectif de progression annuel ou pluriannuel.

Important
Cet accord TP, conclu pour une durée indéterminée, entrera en vigueur après son extension.

Vous pouvez trouver cet accord dans notre espace conventions collectives en vous rendant sur la convention collective TP.

Vous voulez tout savoir des spécificités du droit du travail dans les Travaux Publics ? Les Editions Tissot vous conseillent leur documentation « Social TP ».


Accord collectif national du 4 décembre 2018 relatif à l’emploi durable et à la modération du recours aux contrats courts dans les Travaux Publics