Droit du travail & RH

  1. Accueil
  2. Actualités

Actualités

Conduite sans permis valide d’un salarié : faute grave ou lourde ?

par

Téléchargez gratuitement ce texte officiel

En soumettant ce formulaire aux Editions Tissot, vous acceptez que les informations saisies soient traitées pour vous envoyer ce contenu gratuit.

Le remplissage des champs marqués par un astérisque (*) est obligatoire. Le défaut de remplissage ne nous permet pas de traiter votre demande.
Vous pouvez retirer votre consentement à tout moment. Pour connaître et exercer vos droits, veuillez consulter notre Politique de protection des données personnelles.

Si vous ne souhaitez pas être sollicité(e) à propos des offres de produits et services des Éditions Tissot, gérez vos préférences de réception sur cette page.

La distinction entre faute grave et lourde n’est pas toujours bien comprise par les employeurs. Illustration avec une affaire soumise aux juges dans laquelle un salarié a sciemment conduit un véhicule de l’entreprise alors qu’il savait que son permis de conduire n’était plus valable : faute lourde ou grave ?

  • Arrêt de la Cour de cassation, chambre sociale, 25 janvier 2017, n° 14–26.071