Droit du travail & RH

  1. Accueil
  2. Actualités

Actualités

Votre mot-clé : " Médecine du travail BTP "

Reclassement et absence d’avis du médecin du travail : la procédure de licenciement peut-elle se poursuivre ?

Publié le par dans Licenciement BTP.

En cas d’inaptitude, vous devez en principe rechercher et proposer au salarié des postes de reclassement compatibles avec les préconisations écrites du médecin du travail avant toute mesure de licenciement. Mais si le médecin du travail ne répond pas à vos sollicitations visant à recueillir son avis sur le poste de reclassement envisagé, pouvez-vous quand même engager le licenciement pour inaptitude ?

Obligation de reclassement d’un salarié inapte : quid de la cessation totale d’activité ?

Publié le par dans Licenciement BTP.

L’un de vos ouvriers venant d’être déclaré inapte par le médecin du travail, vous vous engagez dans la recherche de son reclassement. Or, parallèlement, votre entreprise, qui connait des difficultés économiques sera peut-être liquidée sans poursuite d’activité. Le salarié peut-il dans ce cas vous reprocher de ne pas avoir cherché à le reclasser ?

Réforme de la santé au travail : vigilance sur les risques particuliers précisés au service de santé au travail

Publié le par dans Sécurité et santé au travail BTP.

La loi travail a profondément réformé le suivi médical des salariés. Les visites d’aptitude réalisées lors de l’embauche puis périodiquement ont été remplacées par des visites d’information et de prévention. Les salariés soumis à des risques particuliers font quant à eux l’objet d’un suivi médical individuel renforcé. Ce suivi renforcé touche pleinement les salariés du BTP, d’où l’importance de connaitre les règles spécifiques presque un an après l’entrée en vigueur de la réforme.

Recommandations du médecin du travail : des prescriptions à suivre à la lettre

Publié le par dans Sécurité et santé au travail BTP.

Vous devez prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale de vos salariés et devez en assurer l’effectivité. Pour mener à bien cette mission, il faut notamment suivre les prescriptions et recommandations du médecin du travail, sous peine de lourdes conséquences. La Cour de cassation revient sur ce sujet dans une décision récente où un employeur a été sévèrement condamné.

Visites médicales : ne pas faire suivre vos salariés peut vous coûter cher !

Publié le par dans Sécurité et santé au travail BTP.

La loi travail a modifié les conditions des visites médicales d’embauche. Cependant après certaines absences vos salariés doivent toujours subir des visites médicales de reprise auprès du médecin du travail. Ne pas respecter vos obligations vis-à-vis de la santé au travail de vos salariés peut amener une rupture du contrat à vos torts !

Reclassement du salarié inapte et recommandations du médecin du travail

Publié le par dans Licenciement BTP.

Lorsqu’un salarié est déclaré inapte au poste par le médecin du travail, vous avez en principe l’obligation de rechercher s’il existe des postes de reclassement compatibles avec l’état de santé du salarié et ce, en suivant les recommandations du médecin du travail. Si la loi travail a profondément modifié les règles de l’inaptitude au 1er janvier 2017, cette obligation de suivre les recommandations du médecin du travail demeure. Illustration avec une décision de la Cour de cassation.

Visite de reprise, inaptitude définitive en raison d’un danger immédiat : quelles sont vos obligations?

Publié le par dans Licenciement BTP.

Votre salarié est en arrêt de travail pour maladie professionnelle depuis plusieurs mois. La visite médicale, organisée à l’initiative du médecin du travail, est-elle une visite de reprise ? Lorsqu’une inaptitude définitive est prononcée avec la mention danger immédiat, êtes-vous dispensé d’organiser un reclassement ? La Cour de cassation est revenue sur ces deux points.

BTP : ce qu’il ne fallait pas manquer en mars

Publié le par dans Relations avec les représentants du personnel BTP.

Retrouvez la sélection des actualités en droit social BTP et généralistes qu’il ne fallait pas manquer en mars. Avec ce mois-ci, l’extension de l’accord sur la formation professionnelle, l’accord de branche sur la négociation d’un accord d’entreprise, l’importance des préconisations du médecin du travail, etc.

Inaptitude du salarié : quand faut-il reprendre le versement des salaires ?

Publié le par dans Rémunération BTP.

A la suite d’une visite médicale de reprise, votre salarié peut être déclaré inapte à son poste de travail. Vous disposerez alors d’un mois pour tenter de le reclasser et vous serez peut-être contraint de procéder à son licenciement pour impossibilité de reclassement. Lorsque le délai d’un mois est dépassé, vous serez dans l’obligation de reprendre le versement des salaires. La Cour de cassation est revenue sur cette problématique.

Le non-respect des recommandations du médecin du travail peut constituer un fait de harcèlement moral

Publié le par dans Licenciement BTP.

A l’issue d’une maladie professionnelle, d’un congé maternité, d’un arrêt de travail d’au moins 30 jours pour maladie ou accident du travail, vous avez l’obligation d’organiser la visite médicale de reprise dans les 8 jours qui suivent la reprise des fonctions. Le médecin du travail est alors seul compétent pour décider de l’aptitude ou de l’inaptitude du salarié à son poste de travail. Il peut également apporter des restrictions à la reprise, tout en confirmant l’aptitude du salarié. Vous devez, dans tous les cas de figure, vous conformer à l’intégralité des prescriptions médicales.

Surveillance médicale renforcée : quelles sont vos obligations ?

Publié le par dans Sécurité et santé au travail BTP.

Le médecin du travail exerce une surveillance médicale renforcée à l’égard de certains de vos salariés exposés à des risques professionnels particuliers. L’identification et l’évaluation de ces risques est de votre responsabilité. Il vous faut donc lister les tâches et postes concernés, puis porter sur l’état nominatif du personnel transmis au service de santé au travail, ceux correspondant aux expositions de chaque salarié.

Surveillance médicale renforcée selon l’exposition du salarié

Gérer un salarié inapte

Publié le par dans Sécurité et santé au travail BTP.

L’un de vos ouvriers est déclaré inapte à son poste par le médecin du travail. Au-delà de la procédure de reclassement, voire de licenciement, il convient d’adopter dans ces circonstances un certain type de comportement avec votre salarié, fragilisé tant par l’atteinte à son état de santé qu’à son éloignement de votre entreprise. Comment s’y prendre ? Comment maintenir le dialogue et permettre d’aborder cette période délicate sans tension inutile ?

Convocation des délégués du personnel – procédure d’inaptitude professionnelle

Avis d’inaptitude à tout poste dans l’entreprise : que devez-vous faire ?

Publié le par dans Sécurité et santé au travail BTP.

Lorsqu’un salarié est déclaré inapte par le médecin du travail, la procédure à mettre en oeuvre est quasi identique pour tous les employeurs, quelles que soient l’origine de l’inaptitude (professionnelle ou non) et la taille de l’entreprise. Vous devez ainsi rechercher à le reclasser et lui proposer un autre emploi approprié à ses capacités. Mais comment faut-il agir lorsque le médecin du travail a précisé que le salarié est inapte « a tout emploi » ?

Agir en cas d’inaptitude après un accident du travail ou une maladie professionnelle

Publié le par dans Licenciement BTP.

L’un de vos salariés rentre d’un arrêt de travail suite à un accident du travail ou une maladie professionnelle et vous organisez une visite médicale de reprise. Or surprise, le médecin du travail vous annonce une inaptitude de ce salarié à reprendre son ancien emploi ! Que faire en cas de constat d’inaptitude ? Quels sont les recours possibles ?

Convocation des délégués du personnel – procédure d’inaptitude professionnelle

Reclasser un salarié suite à une inaptitude

Publié le par dans Contrat de travail BTP.

Suite à un arrêt pour cause de maladie ou d’accident professionnel, l’un de vos salariés vient d’être reconnu inapte à son poste de travail par le médecin du travail. Que faire ? Quelle est la méthode à suivre ? Comment s’effectue le reclassement de votre salarié dans l’entreprise et cette démarche est-elle obligatoire ?

Proposition de reclassement à un salarié inapte à son poste

Travaux interdits aux jeunes dans le BTP et dérogations

Publié le par dans Formation professionnelle BTP.

Depuis le 14 octobre 2013, la liste des travaux interdits ou réglementés pour les jeunes mineurs du BTP en formation professionnelle ou en emploi a changé. Ainsi, vous ne pouvez, par exemple, plus affecter un mineur à un poste l’exposant à un certain niveau de vibrations mécaniques. Une circulaire fait le point sur ces travaux et sur les dérogations possibles.

Prévoir la visite médicale de reprise

Publié le par dans Congé, absence et maladie BTP.

Visite médicale de reprise ? Pourquoi faire ? Si le salarié n’a plus d’arrêt maladie, c’est qu’il peut reprendre son travail ! Cette interprétation fréquente résulte de l’absence de distinction entre « être en bonne santé » et « être apte à exercer les fonctions inhérentes à un poste de travail ». Puisqu’une maladie ou un accident est arrivé, obligeant le salarié à s’absenter, il faut vérifier qu’il est toujours apte, sans restriction, à exercer son emploi.

Visite de reprise : lettre adressée au salarié qui refuse de s’y rendre

Travail des jeunes mineurs dans le BTP : les dérogations ont changé !

Publié le par dans Formation professionnelle BTP.

Si vous avez des jeunes travailleurs mineurs en apprentissage par exemple, vous ne pouvez pas les affecter à certaines catégories de travaux. Ces travaux « interdits » sont ceux qui les exposent à des risques pour leur santé ou leur sécurité. Toutefois certaines dérogations peuvent être obtenues : on parle alors de travaux « réglementés ». Attention, la liste de ces travaux interdits et réglementés et la procédure de dérogation viennent d’être modifiées.

La liste des travaux interdits ou réglementés pour les jeunes âgés de 15 ans au moins et de moins de 18 ans

La fiche d’aptitude au travail fait peau neuve

Publié le par dans Sécurité et santé au travail BTP.

Un arrêté du 20 juin 2013 fixe le nouveau modèle de la fiche d’aptitude délivrée par le médecin du travail à l’issue des examens médicaux. La modification du modèle-type s’inscrit dans la réforme de la médecine du travail, qui a renforcé le suivi individuel de l’état de santé des travailleurs.

Fiche d’aptitude au travail

Évaluer et gérer la pénibilité des situations de travail

Publié le par dans Sécurité et santé au travail BTP.

Le BTP s’est doté d’un accord sur la prévention de la pénibilité et l’amélioration des conditions de travail. Ce qui implique pour toutes les entreprises du BTP de détecter ces situations dans l’entreprise et de les consigner dans la fiche de prévention aux facteurs d’exposition.

Accord du 20 décembre 2011 sur la prévention de la pénibilité et les conditions de travail dans le BTP

Fiche individuelle d’exposition à la pénibilité : ce qu’il faut savoir

Publié le par dans Sécurité et santé au travail BTP.

Depuis le 1er février 2012, toute exposition d’un salarié à un ou des facteurs de pénibilité doit être consignée dans une fiche individuelle de suivi. Ce document qui comporte un certain nombre de mentions obligatoires doit être actualisé et versé au dossier médical des salariés.

Fiche de prévention des expositions à certains facteurs de risques professionnels