Droit du travail & RH

  1. Accueil
  2. Actualités

Actualités

Votre mot-clé : " Démission BTP "

CDD de remplacement : comment y mettre fin ?

Publié le par dans Contrat de travail.

La fin d’un CDD de remplacement va dépendre en premier lieu de la façon dont le contrat de travail est rédigé. S’agissant d’un contrat à terme imprécis, il s’achève quand prend fin l'absence du salarié remplacé, sans qu’aucun écrit ne soit nécessaire.

Contrat à durée déterminée pour remplacement d'un salarié absent sans terme précis

Prise d’acte injustifiée : vous pouvez réclamer une indemnité de préavis

Publié le par dans Rupture du contrat de travail BTP.

La prise d’acte est une opération risquée pour le salarié puisque si les juges estiment que les griefs invoqués par le salarié à l’appui de sa demande sont infondés, la rupture produira les effets d’une démission. Le salarié sera alors privé des indemnités de rupture et des allocations de chômage. Mais ce n’est pas tout : vous pourrez également lui réclamer une indemnité compensatrice de préavis.

Démission d’un salarié : quelles sont les conditions de validité ?

Publié le par dans Rupture du contrat de travail BTP.

La volonté pour un salarié de mettre un terme à son contrat de travail à durée indéterminée doit nécessairement relever d’une volonté claire et non équivoque. Dans le cas où de telles conditions ne seraient pas réunies, la rupture du contrat de travail ne pourra produire les effets d’une démission et les juges pourraient requalifier la démission en un licenciement sans cause réelle et sérieuse.

La démission d’un apprenti est-elle un motif valable de rupture anticipée du contrat d’apprentissage ?

Publié le par dans Rupture du contrat de travail BTP.

Un contrat d’apprentissage est un contrat de travail spécifique répondant à des règles particulières en matière de droit du travail. Les possibilités de rupture unilatérale du contrat d’apprentissage, qu’elles soient à l’initiative de l’employeur ou bien de l’apprenti, restent restreintes et sont extrêmement encadrées.

Un ouvrier quittant le chantier de son propre chef peut-il être considéré comme démissionnaire ?

Publié le par dans Rupture du contrat de travail BTP.

Un ouvrier décide de quitter un chantier de son propre chef et ne revient pas. Peut-on le considérer comme démissionnaire et acter la rupture du contrat de travail par la remise des documents de fin de contrat ? Attention aux décisions implicites, la démission supposant une volonté claire et non équivoque du salarié.

Démission d’un salarié du BTP : quels sont les écueils à éviter ?

Publié le par dans Rupture du contrat de travail BTP.

Le salarié engagé en CDI reste libre de rompre son contrat en démissionnant de son emploi. Malgré sa simplicité apparente, la démission n’est pourtant pas un acte aussi anodin qu’il n’y parait à première vue. Vous devez en effet veiller à recueillir la preuve de la réalité et du sérieux de la démission et gérer ses conséquences (notamment concernant le préavis et les heures pour recherche d’emploi).

Abandon de poste et démission : à ne pas confondre !

Publié le par dans Congé, absence et maladie BTP.

Hier, au cours d’une réunion, un de vos salariés à qui vous reprochiez une mauvaise exécution dans son travail s’est mis en colère et a quitté le chantier en disant qu’il ne reviendrait plus. Est-ce une démission ou a-t-il simplement quitté son poste ? Quels sont les bons réflexes à avoir dans de telles situations ?

Lettre de mise en demeure de justifier une absence

Déclarer à PRO BTP les « entrées-sorties » de personnel

Publié le par dans Embauche BTP.

Vous devez déclarer sous 15 jours à PRO BTP, tout mouvement de personnel donnant lieu à affiliation ou radiation d’un salarié : embauche ou départ de l’entreprise, changement de catégorie professionnelle, mutation dans un autre établissement, décès, etc. Signaler ces changements permet de garantir les droits à prestations de vos salariés.

Formulaire de déclaration d’affiliation ou de radiation des salariés à PRO BTP

Démission : assurez-vous de la volonté « claire et non équivoque » du salarié de quitter l’entreprise

Publié le par dans Rupture du contrat de travail BTP.

Le salarié en CDI est bien sûr libre de démissionner à tout moment. Mais vous devez vous assurer qu’il n’agit pas sur un coup de tête et que sa volonté de partir est « claire et non équivoque », selon la formule consacrée…

Réponse de l’employeur à un salarié démissionnaire

Travail dissimulé sur les chantiers : calcul de l’indemnité forfaitaire versée au salarié

Publié le par dans Embauche BTP.

Le travail non déclaré d’un salarié, ou « travail au noir », constitue l’infraction de travail dissimulé. Toute personne tirant profit de tels faits, en est pénalement responsable. De plus, le salarié victime de ces pratiques bénéficie d’une indemnité minimum liée à la rupture de son contrat, dont le montant est précisé.

Solde de tout compte : contenu, remise et conséquences

Publié le par dans Rupture du contrat de travail.

Un solde de tout compte doit obligatoirement être remis au salarié qui quitte l’entreprise dans le cadre d’un licenciement, d’une démission ou d’une rupture conventionnelle. Ce document, récapitulatif des sommes devant lui être versées, est soumis à des conditions de contenu et de remise.

Reçu pour solde de tout compte : modèle

Congé maternité : le retour de la salariée se prépare aussi de votre côté

Publié le par dans Contrat de travail BTP.

Vous vous préparez au retour de l’une de vos salariées, dont le congé de maternité se termine prochainement. Mais êtes-vous sûr de ne rien oublier ? Visite médicale de reprise, entretien professionnel, conditions relatives au poste attribué et au salaire versé, congés payés,… Vos obligations sont diverses.

Les durées du congé maternité

Reçu pour solde de tout compte : attention à sa rédaction !

Publié le par dans Rupture du contrat de travail BTP.

Lors du départ d’un salarié, quel qu’en soit le motif, vous devez lui remettre un récapitulatif détaillé des sommes versées, sous la forme d’un solde de tout compte. Pour éviter tout risque de contestation de ces sommes, veillez à soigner la rédaction de ce document.

Pour approfondir ce sujet, découvrez un extrait de notre ouvrage associé « Formulaire social BTP commenté » – Fiche n° 10/5–070 – Éditions Tissot

Si le salarié quitte l’entreprise au motif que l’employeur a commis une faute, ce n’est pas sans risques !

Publié le par dans Rupture du contrat de travail BTP.

Lorsqu’un salarié quitte l’entreprise suite à une faute de l’employeur, il ne démissionne pas mais « prend acte de la rupture du contrat du fait de l’employeur » et bénéficie alors d’une indemnisation. Mais mieux vaut qu’il soit sûr de lui : en effet, si la faute n’est pas établie ou pas suffisamment grave, c’est lui qui devra indemniser l’employeur !