Droit du travail & RH

  1. Accueil
  2. Actualités

Actualités

SMIC 2019

Publié le par dans rémunération

Le SMIC est normalement revalorisé au 1er janvier de chaque année. Mais sur la base de quels critères le SMIC 2019 va-t-il être fixé ?

SMIC 2019 : une rémunération minimum

Le SMIC brut 2019 est la rémunération horaire minimum à assurer à vos salariés à partir du 1er janvier.

Aucun salarié ne doit percevoir une rémunération inférieure au nouveau montant du SMIC.

Il est donc impératif de vérifier dès janvier 2019 que vos salariés sont au moins payés au SMIC. Si vous vous apercevez qu’ils sont payés en-dessous du nouveau SMIC, vous devez modifier leur taux horaire.

Attention
Le SMIC n’est pas le seul élément à comparer aux salaires de vos salariés. Vous devez aussi les comparer avec les salaires minimaux prévus par votre convention collective. S’ils sont inférieurs au SMIC, c’est le SMIC qu’il faut appliquer. En revanche, si les minima conventionnels sont plus favorables que le SMIC, vous devez vous baser sur ces derniers pour calculer la rémunération de vos salariés.

SMIC 2019 : les critères de revalorisation

Le SMIC est revalorisé chaque 1er janvier en fonction de deux critères :

  • l’inflation mesurée pour les ménages du premier quintile de la distribution des niveaux de vie, c’est-à-dire des 20 % des ménages ayant les revenus les plus faibles ;
  • la base de la moitié du gain de pouvoir d’achat du salaire horaire moyen des ouvriers et des employés.

Une fois ces critères appliqués, le Gouvernent a aussi la possibilité de donner un coup de pouce supplémentaire au SMIC. Il prend sa décision en fonction notamment du rapport qui est établi par le groupe d’experts sur l’évolution du SMIC.

Depuis le 1er janvier 2018, le SMIC est fixé à 9,88 euros bruts de l’heure soit 1498,47 euros bruts mensuels sur la base de la durée légale de 35 heures hebdomadaires. En attendant de découvrir les nouveaux montants du SMIC 2019, découvrez tous les chiffres du SMIC 2018 :

Notez-le
En plus de la traditionnelle revalorisation au 1er janvier du SMIC, ce dernier peut être augmenté à n’importe quel moment de l’année lorsque l’indice des prix à la consommation augmente d’au moins 2 % depuis la précédente augmentation du SMIC (Code du travail, art. L. 3231-5). Cela ne s’est toutefois pas produit depuis le 1er juillet 2012.

Pour tout savoir des impacts de la revalorisation du SMIC sur la rémunération des salariés, mais également sur celle des apprentis, des salariés en contrat de professionnalisation, ou encore sur le calcul de la réduction Fillon, les Editions Tissot vous conseillent leur documentation « Responsable et Gestionnaire paie ».