Droit du travail & RH

  1. Accueil
  2. Actualités

Actualités

Article ancien - Il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

Prime de vacances dans le BTP : à combien s’élève-t-elle ?

Publié le par dans Congé, absence et maladie BTP.

Les conventions collectives du BTP accordent, selon certaines conditions, une prime de vacances aux salariés qui s’ajoute à l’indemnité de congé annuel.

Prime de vacances dans le BTP : les bénéficiaires

La prime de vacances est due aux ouvriers qui ont travaillé au moins :

  • 1.675 heures de travail (effectuées du 1er avril au 31 mars) ou 1.503 heures si l’horaire hebdomadaire du salarié est de 35 heures selon la convention collective du Bâtiment ;
  • 1.200 heures de travail selon la convention collective des Travaux publics.
   
Ce travail peut avoir été effectué dans une ou plusieurs entreprises du BTP. Pour calculer le nombre d’heures travaillées, il faut tenir compte de toutes les heures assimilées à du travail effectif (accident du travail,  maternité, etc.)

Pour les ETAM et Ies cadres, la prime de vacances est due s’ils ont au moins 6 mois de présence dans une ou plusieurs entreprises du BTP.
Cette condition étant appréciée au 31 mars de l’année.

Prime de vacances dans le BTP : le montant

La prime de vacances est fixée à 30 % de l’indemnité de congé calculée sur la base de 2 jours ouvrables par mois.

Elle vient majorer l’indemnité de congé versée pour les 4 semaines de congé principal.

La prime de vacances n’est en revanche pas due pour la 5e semaine de congés.

Prime de vacances dans le BTP : les modalités de versement

La prime de vacances est versée par la Caisse de congés payés en même temps que le paiement de l’indemnité de congés payés.
Chaque salarié reçoit un bulletin de salaire lors du paiement de ses congés, sur lequel figure le détail du paiement de la prime de vacances.

Pour vous aider, voici un tableau relatif à l’assiette de la prime de vacances par mois de travail.

D’autres avantages relatifs aux congés payés s’appliquent aux salariés du BTP ayant acquis suffisamment d’ancienneté. Ils prennent la forme d’une indemnité ou de jours supplémentaires de vacances selon leur qualification. Ces avantages vous sont détaillés dans notre documentation « Absences et congés dans le BTP ».