Droit du travail & RH

  1. Accueil
  2. Actualités

Actualités

Sécurité et santé au travail BTP

Prévention des risques dans le BTP : bientôt la fin de l’aide Bâtir +

par

Avec l’aide Bâtir +, l’assurance maladie peut prendre en charge une partie du coût d’acquisition d’un équipement visant à l’amélioration des conditions de travail ou à la prévention des risques liés au travail en hauteur et à la manutention manuelle. Mais cette aide va bientôt disparaitre.

Aide Bâtir + : en quoi ça consiste ?

Cette aide vise à réduire les risques de chutes et ceux liés aux manutentions manuelles, mais aussi à améliorer l’hygiène et les conditions de travail sur les chantiers.

Elle permet de financer, en partie, des équipements qui réduisent les risques dans les moments particulièrement exposés : les déplacements lors des accès aux bâtiments en construction, les manutentions pour l’approvisionnement du poste de travail et la réalisation des ouvrages, etc.

Elle se traduit par une subvention de 40 % (HT) du montant de l’investissement, dans la limite de 25 000 euros par entreprise. Ce taux peut même monter à 50 % pour l’ensemble si un bungalow est inclus dans la réalisation.

Elle est réservée aux entreprises de moins de 50 salariés et s’adresse notamment aux TPE de maçonnerie et aux constructeurs de maisons individuelles.

Aide Bâtir + : comment l’obtenir ?

Il faut remplir un dossier de demande d’aide accompagné du devis détaillé des équipements pouvant être subventionnés mentionnant la conformité au cahier des charges.

Il faudra ensuite envoyer une copie du/des bon(s) de commande conforme au devis pour que la réservation de l’aide soit considérée comme définitive.

Attention, cette aide n’est mobilisable que jusqu’à la fin de l’année.

Notez-le
D’autres aides financières susceptibles d’intéresser le BTP cesseront d’être versées en fin d’année : les aides TMS Pros Diagnostic et TMS Pros Action et l’aide Stop Amiante.