Droit du travail & RH

  1. Accueil
  2. Actualités

Actualités

Pouvez-vous licencier un manager trop familier avec son équipe ?

Publié le par dans Licenciement.

Votre entreprise comporte des managers, dont certains sont proches de leurs équipes, ce qui n’est en soit, pas une mauvaise chose. Mais, lorsque cette familiarité a des effets sur l’autorité d’un manager, pouvez-vous envisager un licenciement ?

Un de mes managers est très familier avec son équipe. Cela me pose un problème car cette situation l’empêche de sanctionner les erreurs et manquements professionnels commis par ses collaborateurs. Puis-je me séparer de ce manager dont j’estime qu’il ne remplit pas sa fonction de supérieur hiérarchique en le licenciant ?

Dans une affaire soumise à l’appréciation des Hauts juges, un employeur avait licencié un de ses salariés, un ingénieur occupant un poste de direction, au motif qu’il n’acceptait aucune critique et qu’il était extrêmement familier avec ses équipes. Il lui reprochait, dans la lettre de licenciement d’être « extrêmement familier avec les équipes, comme en attestent ? de nombreux mails, ce qui vous met d'ailleurs notamment dans l'impossibilité de sanctionner les erreurs et manquements professionnels de ces dernières ».

Le salarié licencié avait contesté son licenciement. Il estimait que de par sa généralité et son imprécision, un tel grief ne saurait bien évidemment fonder un licenciement.

Mais selon la Cour de cassation, ce motif constitue un motif de licenciement matériellement vérifiable pouvant être précisé et discuté devant les juges du fond.

Elle admet donc, de manière implicite, qu’une telle situation puisse justifier de licencier un salarié. Pour autant, vous devez être extrêmement prudent et analyser la situation dans sa globalité. Vous devez vous demander si le comportement du salarié nuit véritablement au bon fonctionnement de votre entreprise. Le simple fait d’être familier avec ses collaborateurs n’est pas un motif suffisant. Mais, si vous êtes en mesure de démontrer que cela cause un réel préjudice à votre société, alors vous pouvez envisager un licenciement.

Il convient donc d’être mesuré car ce n’est pas la familiarité ou la proximité qui est problématique en tant que telle, c’est l’incapacité qui en découle pour le manager de sanctionner les manquements.

Selon nous, un supérieur hiérarchique ne doit pas être une personne qui est « crainte » mais qui est respectée et la familiarité n’est pas forcément corrélée avec le manque d’autorité. C’est pourquoi il convient d’évaluer justement la situation.

Afin d’accompagner les managers dans la gestion de leur équipe, les Editions Tissot proposent la documentation Management : gérer son équipe quotidien.


Cour de cassation, chambre sociale, 4 juillet 2018, n° 16-21.737 (le comportement extrêmement familier du salarié avec ses équipes constitue un motif de licenciement matériellement vérifiable pouvant être précisé et discuté devant les juges du fond)