Droit du travail & RH

  1. Accueil
  2. Actualités

Actualités

Nouveautés sociales : ce qui change au 1er septembre 2019

Publié le par dans Rémunération.

Plusieurs nouveautés sociales prennent effet au 1er septembre 2019 notamment l’obligation de publication de l’index égalité professionnelle pour les entreprises de plus de 250 salariés.

De nouvelles entreprises doivent publier leur index sur l’égalité professionnelle

Chaque entreprise d’au moins 50 salariés va devoir mesurer les écarts de rémunération entre les femmes et les hommes au regard d’indicateurs et publier son résultat (appelé index) calculé sur 100 points.

Cette obligation entre en vigueur progressivement. Une nouvelle étape est franchie au 1er septembre puisqu’il s’agit de la date butoir accordée aux entreprises de plus de 250 à moins de 1000 salariés pour publier leur index.

Rappel
Le niveau de résultat obtenu par l’entreprise au regard des indicateurs doit être publié sur le site Internet de l’entreprise s’il existe. A défaut, il est porté à la connaissance des salariés par tout moyen. Vous devez également mettre à disposition de votre CSE les indicateurs et le niveau de résultat chaque année via la BDES. Enfin, vous devez transmettre toutes ces informations aux services du ministère du Travail.

Attention vous risquez une pénalité si vous ne respectez pas cette obligation (« voir notre article « Index égalité femmes-hommes : êtes-vous prêts pour le 1er septembre ? »).

Actualisation du taux du prélèvement à la source

Depuis le 1er janvier, l’impôt sur le revenu est prélevé directement sur le bulletin de paie des salariés par l’employeur qui est devenu collecteur de l’impôt.

Suite à la déclaration des revenus de l’année 2018 effectuée au printemps dernier, le taux du prélèvement à la source va être actualisé pour certains salariés. Le nouveau taux s’applique pour les revenus perçus à partir du 1er septembre.

Notez-le
Les taux personnalisés de prélèvement à la source qui ont été actualisés ont été transmis, à compter du début du mois d'août, aux employeurs via les comptes-rendus métiers (CRM). Les employeurs les plus réactifs ont donc pu en faire application dès le mois d'août.

Communication électronique obligatoire devant le TGI

A partir du 1er septembre 2019, pour les contentieux devant le tribunal de grande instance (TGI), les actes de procédure seront en principe remis à la juridiction par voie électronique, à peine d’irrecevabilité. Les avis, avertissements ou convocations sont aussi remis aux avocats des parties par voie électronique.

Notez-le
Le TGI est notamment compétent pour les litiges collectifs du travail (validité d’un PSE, interprétation d’une convention collective, etc.). Il va être remplacé en 2020 par le tribunal judiciaire.

Salaires conventionnels

Plusieurs branches ont revu à la hausse leurs grilles de rémunération à partir du 1er septembre 2019 :

Numéro de Brochure

Intitulé de la convention collective

Accord de salaires entrant en vigueur au 1er septembre 2019

3076

Commerces et services de l'audiovisuel, de l'électronique et de l'équipement ménager

Avenant n° 49 du 18 avril 2019 relatif aux salaires à compter du 1er mai et du 1er septembre 2019

3351

Enseignement privé indépendant

Avenant n° 45 du 6 février 2019 relatif aux salaires

3170

Manutention ferroviaire et travaux connexes

Avenant n° 102 du 23 janvier 2019 relatif aux salaires et aux primes pour l'année 2019

3180

Salariés du particulier employeur

Avenant n° S 41 du 9 janvier 2019 relatif aux salaires

0000

Taxis

Accord du 12 décembre 2018 relatif à la rémunération minimale des personnels roulants

Afin d’être informé gratuitement de toutes les dernières mises à jour des conventions collectives, abonnez-vous aux « Alertes conventions collectives » des Editions Tissot.