Droit du travail & RH

  1. Accueil
  2. Actualités

Actualités

Article ancien - Il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

Montant du SMIC 2014 : vers une stricte application des critères légaux

Publié le par dans Chiffres et données sociales.

Le SMIC augmente au 1er janvier 2014 en fonction notamment de l’inflation. Aucun coup de pouce supplémentaire ne devrait avoir lieu de la part du Gouvernement puisque le groupe d’experts préconise de ne pas en faire dans son rapport. Une augmentation de 1,1 % sans coup de pouce a été annoncée le 16 décembre 2015 par le ministre du Travail.

Montant du SMIC 2014 : les règles de calcul

De nouvelles règles de calcul s’appliquent cette année concernant la revalorisation du SMIC 2014.

L’augmentation du SMIC 2014 sera en effet fixée en fonction de :

  • l’inflation mesurée pour les ménages du premier quintile de la distribution des niveaux de vie, c’est-à-dire des 20 % des ménages ayant les revenus les plus faibles ;
  • la base de la moitié du gain de pouvoir d’achat du salaire horaire moyen des ouvriers et des employés, et non plus des seuls ouvriers.

A cette revalorisation légale, pourra aussi s’ajouter un coup de pouce supplémentaire décidé par le Gouvernement en fonction notamment du rapport qui est établi par le groupe d’experts sur l’évolution du SMIC. Mais cette année, leur préconisation est de ne pas faire de coup de pouce…

Cette préconisation a été suivi puisque le SMIC 2014 augmente de 1,1 % et aucun de pouce. L’augmentation, de 1,1 %, porte le SMIC horaire brut à 9,53 euros et 1.445,38 euros bruts par mois.

Montant du SMIC 2014 : pas de coup de pouce préconisé

Dans son rapport daté du 29 novembre dernier, le groupe d’expert recommandait de ne pas revaloriser le SMIC au-delà de la règle officielle pour plusieurs raisons.

Parmi les explications données, voici les principales :

  • le SMIC est très nettement au-dessus des niveaux constatés dans les autres pays de l’OCDE disposant d’un salaire minimum ;
  • une hausse trop rapide du SMIC aurait comme effet secondaire le tassement des grilles salariales conventionnelles ;
  • enfin, elle aurait aussi un effet négatif sur le volume d’emploi. Or pour les experts, la conjoncture actuelle impose de ne pas prendre le moindre risque en matière d’emploi…

Vous pouvez télécharger ici le rapport du groupe d’experts :

Rapport du groupe d’expert sur le SMIC  
(pdf | 63 p. | 655 Ko)

Pour toutes vos questions concernant les impacts de la revalorisation du SMIC notamment en matière de paie, les Editions Tissot vous conseillent leur documentation « Responsable et Gestionnaire paie ».

Décret n° 2013–1190 du 19 décembre 2013 portant relèvement du salaire minimum de croissance, JO du 20