Droit du travail & RH

  1. Accueil
  2. Actualités

Actualités

Article ancien - Il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

L’abus dans l’utilisation du matériel informatique à des fins personnelles justifie un licenciement pour faute grave

Publié le par dans Sanction et discipline.

Les salariés n’ont pas tous besoin d’un ordinateur pour travailler. Toutefois, de nombreuses entreprises ont du matériel informatique avec connexion internet facilement accessible. Et il est parfois tentant de vouloir utiliser ces ordinateurs à des fins personnelles mais attention à la faute grave.

Ordinateur : un outil de travail utilisable à des fins personnelles

Vos salariés utilisent les outils informatiques mis à leur disposition pour l’exercice de leurs fonctions. Vous êtes réaliste, cette utilisation ne se fait pas qu’à titre professionnel, ils les utilisent aussi à des fins personnelles.

Vous pouvez fixer des limites à cette utilisation à titre personnelle en installant, par exemple, un dispositif de filtrage des sites non autorisés, en interdisant de télécharger des logiciels, etc.

Pour vous aider dans cette démarche, n’hésitez pas à télécharger le dossier de synthèse « Utilisation de l’outil informatique à des fins personnelles : que faire ? ».



En cas d’utilisation abusive de l’ordinateur auquel ils ont accès dans le cadre de leur activité, vos salariés peuvent être sanctionnés, du simple avertissement au licenciement pour faute. 

Utilisation abusive d’un ordinateur à des fins personnelles

Certains postes de travail ne nécessitent pas qu’un ordinateur soit mis à la disposition du salarié.
 
Le matériel informatique d’une entreprise, tout comme la photocopieuse, ou le téléphone sont accessibles par tous les salariés. Il arrive donc qu’ils soient utilisés à des fins personnelles.
 
Sachez que l’usage d’un ordinateur à des fins personnelles alors qu’il n’est pas un outil de travail peut être qualifié de faute grave.

Un agent de sécurité a utilisé le matériel informatique d’une entreprise où il avait pour mission de surveiller les locaux. Ce vigile a provoqué une panne en utilisant à des fins personnelles le matériel informatique.

L’abus du salarié était réel et justifiait une sanction. Son comportement rendait impossible son maintien dans l’entreprise. Il a été licencié pour faute grave, sanction qui a été approuvée par les juges.

Pour plus de précisions sur la procédure à suivre en cas de licenciement, nous vous conseillons notre publication « Gérer le personnel ».
  
 

Cour de cassation, chambre sociale, 13 juillet 2010, n° 09–40.943 (le fait d’utiliser, à des fins personnelles, le matériel informatique d’un client constitue une cause de licenciement pour faute grave).