Droit du travail & RH

  1. Accueil
  2. Actualités

Actualités

Article ancien - Il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

Emploi des seniors : application de la pénalité de 1 % en cas de franchissement du seuil des 50 ou 300 salariés

Publié le par dans Embauche.

Les entreprises de plus de 50 salariés ont l’obligation de mettre en place une politique de l’emploi des seniors par le biais d’un accord d’entreprise (ou de branche) ou d’un plan d’action. Mais que se passe-t-il si l’entreprise franchit le seuil de 50 ou de 300 salariés en cours d’année ?

Emploi des seniors : application de la pénalité de 1 % en cas de franchissement du seuil des 50 ou 300 salariés (20/01/2010)Selon l’effectif de l’entreprise, cette dernière doit négocier un accord ou un plan d’action sur l’emploi des seniors. Si l’entreprise a entre 50 salariés et 300 salariés, elle n’est pas concernée par cette obligation si elle est couverte par un accord de branche validé et étendu.

L’effectif de l’entreprise s’apprécie au 31 décembre de l’année.

Si l’entreprise franchit le seuil de 50 salariés au cours de l’année N, elle ne sera pas assujettie, à la pénalité de 1 % au titre de cette année N. Elle le sera sur l’année N + 1 pour chaque mois entier où elle n’est pas couverte pas un accord de branche ou d’entreprise (ou plan d’action).

Cette règle de l’assujettissement sur l’année N +1 est également applicable si l’entreprise passe le seuil des 300 salariés et qu’aucun accord (ou plan d’action) n’a été négocié.

Les entreprises franchissant le seuil de 300 salariés doivent négocier un accord ou mettre en place un plan d’action même si elles sont couvertes par un accord de branche.
Cette pénalité n’est pas applicable dès le 1er janvier de l’année N+1 mais à compter du 1er avril.

En effet, afin de laisser le temps aux entreprises concernées de négocier un accord ou de mettre en place un plan d’action, un délai supplémentaire de 3 mois leur est accordé.

C’est-à-dire que les entreprises auront jusqu’au 30 avril pour déposer leur accord ou plan d’action.

Les entreprises de moins de 300 salariés ne sont pas concernées si elles sont couvertes par un accord de branche. Dans le cas contraire, elles seront redevables de la pénalité à compter du 1er avril si elles ne font rien avant le 30 avril.

Exemple
L’entreprise passe le seuil de 50 salariés au 31 juillet 2010. Elle ne paiera pas la pénalité de 1 % sur l’année 2010. La pénalité s’appliquera au 1er avril 2011 si l’entreprise n’est pas couverte par un accord de branche ou si aucune mesure sur l’emploi des seniors (accord d’entreprise ou plan d’action) n’a été prise.

I. Vénuat

(Circulaire interministérielle n° DSS/5B/5C/2009/374 du 14 décembre 2009 relative à la mise en œuvre de la pénalité prévue à l’article L. 138–24 du Code de la Sécurité sociale)


Pour plus de précisions sur l’emploi des seniors, les Editions Tissot vous conseillent leur ouvrage « Tissot social entreprise » et la formation Tissot « Emploi des seniors : accord à négocier d’urgence  »


Article publié le 20 janvier 2010