Droit du travail & RH

  1. Accueil
  2. Actualités

Actualités

Article ancien - Il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

Conventions collectives : le panorama de l’évolution des salaires de branche en 2016

Publié le par dans Conventions collectives.

La DARES vient de publier un rapport montrant comment, en 2016, les salaires de base ont évolué dans les conventions collectives. Tour d’horizon des faits marquants par branche professionnelle.

Conventions collectives : sur 2016, la majorité des accords de branches s’est limité à intégrer la hausse du SMIC

Premier constat de l’étude de la DARES : sur l’année 2016, l’activité de négociation salariale de branche a été un peu plus marquée que l’année précédente. Ainsi, le salaire mensuel de base (SMB) dans les entreprises de 10 salariés ou plus a progressé de 1,2 %.

Dans un contexte de faible inflation, l’essentiel des accords de branches s’est limité à intégrer la hausse du SMIC dans la grille conventionnelle de rémunération et à relever éventuellement les niveaux supérieurs. Sur ce point, le SMIC n’ayant connu qu’une unique revalorisation sur l’année 2016 (celle du 1er janvier), la signature d’accords de branche intermédiaires de mise à niveau des minima conventionnels n’a pas été nécessaire.

En 2016, le SMB des ouvriers et des employés a progressé au même rythme qu’en 2015. En revanche, le SMB des professions intermédiaires et des cadres a décéléré, tout en restant plus dynamique pour ces derniers que pour les autres salariés.

Conventions collectives : sur 2016, une progression des salaires au même rythme dans les deux tiers des branches

En 2016, comme en 2015, le pouvoir d’achat du SMB a augmenté dans la totalité des branches regroupées. Dans presque deux tiers de celles-ci (soit pour plus de la moitié des salariés couverts), la hausse du SMB en 2016 est supérieure ou égale à celle de 2015.

La palme de l’accélération la plus importante revient aux « services de l’automobile et des matériels roulants » (réunion de 2 branches négociant très régulièrement). Une accélération également constatée dans les secteurs du BTP (+1,3 % contre +1,0 % en 2015) et dans l’« habillement, cuir, textile » (+1,2 % contre +1,0 % en 2015).

A l’inverse, dans les branches à forte proportion de salariés au SMIC (ex : commerce principalement alimentaire), le SMB augmente progressivement mais assez faiblement. En effet, la revalorisation du SMIC assure toujours une progression du SMB, même en l’absence d’accord salarial.

Enfin, le SMB a fortement ralenti dans certaines branches, comme les établissements financiers et assurances (+1,1 %, après +1,5 % en 2015).

S’agissant des branches industrielles, les salaires ont profité de nouveau d’une négociation légèrement plus soutenue que dans les branches tertiaires en 2016. C’est notamment le cas dans le secteur de la métallurgie : 76 % des salariés des branches de 5000 salariés ou plus de la métallurgie ont connu au moins un relèvement salarial, contre 64 % pour les salariés de l’ensemble des branches de plus de 5000 salariés.

Enfin, on peut relever que le SMB a également augmenté de façon sensible dans les « bureaux d’études et prestations de services aux entreprises » (+1,4 %). Aucun accord salarial n’ayant été signé dans cette branche depuis mai 2013, la cause de cette augmentation est à rechercher dans la pratique, très répandue, de l’individualisation des salaires des cadres (qui y sont particulièrement nombreux : 52 %, contre 17 % dans l’ensemble des branches).

Etude de la DARES sur l’évolution des salaires de base par branche professionnelle en 2016

Les conventions collectives les plus à jour du marché, mises à jour en permanence et en temps réel sont aux Editions Tissot, et nous vous le prouvons !

Vous pouvez également bénéficier du service gratuit des « Alertes conventions collectives » afin d’être tenu informé de toute modification des conventions collectives que vous aurez choisies.

 

Etude DARES, juin 2017, n° 44 « Évolution des salaires de base par branche professionnelle en 2016 »