Droit du travail & RH

  1. Accueil
  2. Actualités

Actualités

Article ancien - Il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

Compte personnel de formation : définition du socle de connaissances et de compétences professionnelles

Publié le par dans Formation professionnelle.

Les formations éligibles au compte personnel de formation (CPF) sont peu à peu définies. Aujourd’hui, on connaît enfin les modules de formation qui font partie du socle de connaissances et de compétences professionnelles.

Compte personnel de formation : les formations éligibles

Pour pouvoir être éligible au CPF, une formation doit remplir certaines conditions.
Elle doit ainsi figurer sur une liste spécifique établie notamment par le Comité paritaire interprofessionnel national pour l’emploi et la formation (COPANEF).

   
Une nouvelle liste de près de 2.000 formations éligibles au CPF a été établie récemment par le COPANEF. Vous pouvez retrouver la liste des formations éligibles sur le site www.moncompteformation.gouv.fr.

Même sans figurer sur une liste spécifique, certaines formations peuvent être éligibles au CPF. Il s’agit :

  • des formations permettant la validation des acquis de l’expérience ;
  • des  formations permettant d’acquérir le socle de connaissances et de compétences.

Le socle de connaissances et de compétences, créé par la loi du 5 mars 2014, restait jusqu’à présent à définir faute de publication du décret nécessaire. Aujourd’hui ce texte est enfin paru et on sait en quoi consiste le socle de connaissances.

Compte personnel de formation : le contenu du socle de connaissances et de compétences professionnelles

Le socle représente l’ensemble des connaissances et compétences qu’il est utile de maitriser pour favoriser son accès à la formation professionnelle et son insertion professionnelle.

En pratique, il se compose de 7 modules différents :

  • la communication en français ;
  • l’utilisation des règles de base de calcul et du raisonnement mathématique ;
  • l’utilisation des techniques usuelles de l’information et de la communication numérique ;
  • l’aptitude à travailler dans le cadre de règles définies d’un travail en équipe ;
  • l’aptitude à travailler en autonomie et à réaliser un objectif individuel ;
  • la capacité d’apprendre à apprendre tout au long de la vie ;
  • la maîtrise des gestes et postures et le respect des règles d’hygiène, de sécurité et environnementales élémentaires.

Sachant que les régions peuvent ajouter des modules complémentaires pour lutter contre l’illettrisme et favoriser l’accès à la qualification.

A noter que les formations relatives à l’acquisition des compétences et connaissances peuvent être proposées indépendamment les unes des autres.

Le salarié n’a pas à demander l’accord de l’employeur pour suivre une formation au titre du CPF hors temps de travail. Pour les formations effectuées pendant le temps de travail, le salarié doit demander l’accord de son employeur sur le calendrier de la formation et dans certains cas sur son contenu. Lorsque le salarié suit une formation permettant d’acquérir un socle de connaissances et de compétences, aucun accord de l’employeur sur le contenu n’est nécessaire.

Pour toutes vos questions relatives au CPF, téléchargez notre dossier de synthèse :

Vous pouvez également vous inscrire à notre « Atelier Compte Personnel de Formation : définir une stratégie pour votre entreprise ».


Anne-Lise Castell

Décret n° 2015–172 du 13 février 2015 relatif au socle de connaissances et de compétences professionnelles, Jo du 15