Droit du travail & RH

  1. Accueil
  2. Actualités

Actualités

Article ancien - Il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

Compte personnel d’activité : top départ du service en ligne

Publié le par dans Formation professionnelle.

Le service en ligne du compte personnel d’activité (CPA) a été officiellement lancé par le Gouvernement jeudi 12 janvier dernier. Si le CPA s’adresse principalement aux salariés, quels impacts peut-il avoir pour l’employeur ?

Compte personnel d’activité : qu’est-ce que c’est ?

Le CPA est un compte attribué à chaque personne dès le début de sa vie professionnelle. Ce compte est ainsi :

  • ouvert à partir de 16 ans pour les personnes actives qui occupent un emploi, en recherchent un ou qui sont accompagnées dans un projet d’orientation et d’insertion professionnelle (il est ouvert dès 15 ans pour le jeune en contrat d’apprentissage) ;
  • fermé au décès du titulaire.

Il regroupe différents dispositifs :

  • le compte personnel de formation (CPF) ;
  • le compte pénibilité ;
  • et le nouveau compte d’engagement citoyen (CEC) qui permet de recenser les activités bénévoles ou de volontariat de la personne pour obtenir des droits à formation supplémentaires.

Chaque titulaire peut consulter les droits inscrits sur son CPA et les utiliser via un service en ligne gratuit qui est géré par la Caisse des dépôts et consignations.

Ainsi, pour ouvrir son compte, il faut se rendre sur le portail www.moncompteactivite.gouv.fr. Pour s’inscrire, il faut se munir de son numéro de sécurité sociale ainsi que d’une adresse courriel valide. L’utilisateur est ensuite invité à compléter ses expériences et ses compétences.

   
Si les heures acquises au titre du CPF et du compte pénibilité peuvent être consultées, les premières alimentations des compteurs d’engagement citoyen n’auront lieu que début 2018 suite à la déclaration d’activités bénévoles et de volontariat réalisées en 2017.

Compte personnel d’activité : les employeurs ont-ils un rôle à jouer ?

Le CPA s’adresse avant tout aux salariés qui sont libres de choisir comment utiliser leur compte et leurs droits.

De votre côté, vous ne pouvez pas contrôler l’utilisation qu’ils en font.

Vous pouvez toutefois les inciter à suivre certaines formations en abondant leurs droits acquis.

   
Si vous avez recours au bulletin de paie dématérialisé, le site du CPA peut aussi permettre de visualiser les bulletins de paie électronique de vos salariés, à condition que votre opérateur soit reconnu par le CPA.

Vous avez également intérêt à connaitre les grandes lignes du CPA de façon à pouvoir répondre aux questions des salariés lors de l’entretien professionnel, moment clé qui vous permet de faire le point avec chaque salarié sur son évolution professionnelle et parler des possibilités de formation existantes.

Besoin d’aide en matière de formation professionnelle ? Les Editions Tissot vous conseillent leur documentation « La formation professionnelle en entreprise ».

Nous vous proposons également un « Dépliant compte personnel de formation et autres dispositifs de formation » pour vous permettre d’informer le salarié des différents dispositifs de formation qu’il peut décider de suivre (CPF, CIF, VAE, etc.).

Anne-Lise Castell