Droit du travail & RH

  1. Accueil
  2. Actualités

Actualités

Rémunération

Assurance chômage : suppression de la cotisation salariale à compter du 1er octobre 2018

par

En janvier 2018, la cotisation salariale d’assurance chômage avait baissé de 1,45 point. Nouvelle étape, elle est supprimée à compter du 1er octobre 2018.

Afin de renforcer le pouvoir d’achat des salariés, des allègements de charges sur salaire s’appliquent, sur l’année 2018, en 2 temps.

Cotisations salariales : suppression de la cotisation d’assurance maladie

Ainsi, en janvier 2018, la cotisation salariale de l’assurance maladie de 0,75 % a été supprimée.

Toutefois en contrepartie de cette suppression, le taux de la contribution sociale généralisée (CSG) a augmenté de 1,7 point. Cette hausse concernait le taux de la fraction déductible de l’impôt sur le revenu. Le taux est passé de 5,10 % à 6,80 %.

Notez-le
Ces premières modifications se sont appliquées aux périodes d’emploi courant à compter du 1er janvier 2018.

Cotisations salariales : suppression de la cotisation chômage

La loi de financement de la Sécurité sociale 2018 a également prévue la suppression de la cotisation chômage qui est à la charge des salariés. Celle-ci se fait également en 2 temps.

La première étape a eu lieu en janvier 2018 avec une baisse du taux de la cotisation salariale d’assurance chômage de 1,45 point. Il est passé de 2,40 % à 0,95 %.

La seconde étape a lieu le 1er octobre 2018. La cotisation salariale d’assurance chômage sera totalement supprimée à cette date.

Bon à savoir
De nouveaux allègements sont prévus au cours de l’année 2019 en application de la loi de financement de Sécurité sociale 2018. L’allègement de 6 points des cotisations sociales patronales d’assurance maladie pour l’ensemble des salariés relevant du régime général de Sécurité sociale dans la limite de 2,5 SMIC s’appliquera ainsi à compter du 1er janvier 2019.
Concernant l’extension de la réduction Fillon sur les contributions d’assurance chômage et de retraite complémentaire obligatoire, la loi de financement de la Sécurité sociale 2018 avait prévu une application à compter du 1er janvier 2019. Le Premier ministre a annoncé un report de cette mesure au 1er octobre 2019. Edouard Philippe a également communiqué sur une exonération des cotisations salariales sur les heures supplémentaires qui serait appliquée à compter de septembre 2019.

Loi de financement de la Sécurité sociale pour 2018
Discours du Premier ministre, Édouard Philippe, Université d’été du MEDEF, 28 août 2018
Journal du dimanche, 26 août 2018