Droit du travail & RH

  1. Accueil
  2. Actualités

Actualités

Article ancien - Il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

Aide à l’embauche : jusqu’à 2.000 euros pour un contrat de professionnalisation

Publié le par dans Contrat de travail.

Le contrat de professionnalisation favorise l’insertion professionnelle de publics ayant des difficultés à trouver un emploi durable. Saviez-vous qu’une aide forfaitaire de 200 euros par mois peut vous être versée si vous embauchez un demandeur d’emploi de 26 ans et plus dans ce cadre ?


Quels sont les contrats concernés ? L’aide forfaitaire à l’embauche (AFE) est réservée aux employeurs qui embauchent en contrat de professionnalisation des demandeurs d’emploi de plus de 26 ans qui rencontrent des difficultés d’insertion durable.

Les « difficultés d’insertion » sont appréciées par Pôle Emploi (organisme issu de la fusion de l’ANPE et des ASSEDIC, chargé de gérer cette aide).

Cette aide est cumulable avec l’exonération de cotisations dite réduction « Fillon ».
Conditions pour en bénéficier. Vous devez :
  • ne pas avoir procédé à un ou plusieurs licenciements économiques au cours des 12 mois précédant la date d’embauche ;
  • être à jour de vos cotisations d’assurance chômage et AGS (régime de garantie des créances des salariés).

Formalités. Votre demande doit être adressée à Pôle Emploi dans les 3 mois qui suivent l’embauche. Une convention spécifique sera ensuite conclue avec Pôle Emploi.

Versement de l’aide. Le montant de l’AFE est de 200 euros par mois, dans la limite de 2.000 euros pour un même contrat.

L’aide est versée trimestriellement par Pôle Emploi, à condition de lui adresser, tous les 3 mois également, une attestation d’emploi mentionnant notamment les périodes de suspension du contrat supérieures ou égales à 15 jours (dans ce cas, l’AFE est réduite proportionnellement à l’absence).


A. Ninucci


Pour en savoir plus sur les aides à l’embauche, les Editions Tissot vous proposent leur ouvrage « Tissot Social Entreprise  ».

Article publié le 5 mars 2009